Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude mono centrique rétrospective de l'efficacité des ballons péri urétraux dans l'incontinence urinaire d'effort de l'adulte

Résumé : Introduction : l’incontinence urinaire d’effort (IUE) définie par la survenue de fuite involontaire d’urine par le méat lors d’un effort est un problème de santé fréquent. Son traitement de première ligne est médical et ré-éducatif. En cas d’échec c’est la chirurgie qui est recommandée. Différentes techniques ont été décrites chez l’homme ou chez la femme avec ou sans matériel prothétique. Les ballons péri-urétraux ajustables (BPUA) ACT/ProACT (Uromedica, Inc., Plymouth, MN, USA) développés au début des années 2000 représentent parmi ces techniques une option mini invasive pour traiter l’IUE par insuffisance sphinctérienne (IS) en alternative au sphincter urinaire artificiel. Objectifs : Décrire et analyser l’efficacité et la morbidité, à court et moyen terme des ballons péri-urétraux dans le traitement de l’IUE par IS dans toutes leurs indications : hommes après prostatectomies (HPP), femmes avec IUE par IS non neurologique (FNN), hommes et femmes ayant une vessie neurologique dû à une lésion périphérique(PN). Méthode : étude rétrospective mono centrique incluant tous les patients ayant eu des BPUA de 2010 à 2019. La continence était analysée à l’aide d’un outil centré sur le vécu du patient : une échelle de Likert à 7 niveaux évaluant l’impression d’amélioration ressentie par le patient (Patient Global Impression of Improvement PGI-I7). Le succès du traitement était défini par l’obtention de la continence sociale (CS) : état compatible avec une vie quotidienne normale. Résultats : 116 patients inclus répartis en trois groupes : HPP, FNN et PN. Le suivi médian était de 39 mois (29.5-64), de 34 mois (15-74) et de 28 mois (10-69) chez les HPP, FNN et PN respectivement. Le taux de continence sociale était 65.2%, de 67.7% et de 56.4% pour les HPP, FNN et PN respectivement. Les taux d’évènements tardifs étaient de 58, 51% et 55% chez les HPP, FNN et PN respectivement. Les patients classés CS puis présentant une dégradation de leur résultat avaient une durée de vie médiane des BPUA de 37, 22 et 15 mois pour les HPP, FNN et PN respectivement. Conclusion : les BPUA ont une place spécifique dans l’arsenal thérapeutique de l’IUE par insuffisance sphinctérienne ou de l’IUE récidivée et/ou complexe. Les bons résultats obtenus après ajustements (51 à 80%) selon le sous-groupe de patient et les avantages d’une chirurgie mini invasive sont à mettre en balance avec des taux de complications bénignes et d’explantation significatifs. Un recensement prospectif standardisé dans une base de données nationale des résultats obtenus avec les BPUA pourrait permettre d’affiner ses indications.
Complete list of metadatas

Cited literature [149 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02389905
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, December 2, 2019 - 5:10:29 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:58:55 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 3, 2020 - 11:08:43 PM

File

Thèse BANDELIER Quentin.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02389905, version 1

Collections

Citation

Quentin Bandelier. Étude mono centrique rétrospective de l'efficacité des ballons péri urétraux dans l'incontinence urinaire d'effort de l'adulte. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02389905⟩

Share

Metrics

Record views

31

Files downloads

327