Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Transfusion placentaire chez le nouveau né prématuré au CHU de Clermont-Ferrand : étude observationnelle suite à la mise place d'un protocole

Résumé : Contexte : La transfusion placentaire, soit le transfert physiologique de sang du placenta vers l’enfant à la naissance fait de plus en plus ses preuves sur la diminution de la morbi-mortalité néonatale du nouveau-né prématuré. Le clampage retardé est recommandé au plan international. La traite du cordon serait une alternative séduisante en cas de prise en charge active néonatale. Bien que ces techniques soient sans risque délétère pour le nouveau-né et sa mère, elles restent encore expérimentales dans l’esprit des soignants. Objectifs : Évaluer la faisabilité d’un protocole de transfusion placentaire chez le nouveau-né prématuré dans la maternité de niveau III du CHU de Clermont-Ferrand et observer la morbi-mortalité néonatale avant et après la mise en place de ce protocole. Méthodes : Nous avons inclus rétrospectivement dans notre étude observationnelle, les nouveau-nés avant 37 SA sur l’année « avant protocole » et sur l’année « après protocole ». Le pourcentage de dossiers dont la transfusion placentaire était tracée permettait d’évaluer l’adhésion des soignants « après protocole ». Un questionnaire nous a permis d’évaluer le ressenti des soignants suite à la mise en place du protocole. Les différentes pathologies liées à la morbidité néonatale étaient recueillies grâce à des fiches de recueil anonymisées. Résultats : 609 nouveau-nés prématurés ont été inclus, dont 326 « avant protocole » et 283 « après protocole » comparables entre eux. La transfusion placentaire a été tracée dans 57.24 %des dossiers. 70.11%des participants au questionnaire ont réalisé une transfusion placentaire et étaient convaincus de la faisabilité du protocole (moyenne 8.49 [±1.60] sur 10). Nous n’avons pas observé de différence significative après transfusion placentaire sur la mortalité néonatale (p=0.07), ni sur les différentes pathologies liées à la morbidité néonatale, hormis sur le taux d’anémie primaire diminué chez les nouveau-nés avant 28 SA (p=0.04). Conclusion : La faisabilité, l’adhésion et l’absence d’effets indésirables observés, nous encouragent à promouvoir la pratique de la transfusion placentaire. Bien que les bénéfices sur la morbidité soient controversés, nous pensons que la traite du cordon est une alternative acceptable au clampage précoce chez les très grands prématurés.
Complete list of metadatas

Cited literature [64 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02472927
Contributor : Santé Uca <>
Submitted on : Monday, February 10, 2020 - 2:25:52 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:47:38 PM
Long-term archiving on: : Monday, May 11, 2020 - 3:09:03 PM

File

STRENTA ELENA.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02472927, version 1

Collections

Citation

Elena Strenta Gautier. Transfusion placentaire chez le nouveau né prématuré au CHU de Clermont-Ferrand : étude observationnelle suite à la mise place d'un protocole. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02472927⟩

Share

Metrics

Record views

63

Files downloads

39