Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Apport de la spectroscopie moyen infrarouge dans l'hépatite alcoolique aiguë sévère‎ : étude pilote

Résumé : Introduction : l'hépatite alcoolique aigue sévère avec un score de Maddrey ≥ 32 (HAA) engage le pronostic vital à court terme. La spectroscopie moyen infrarouge par analyse de l’onde évanescente (MIR-FEWS) permet d'approcher indirectement les éléments métaboliques composant le sérum ou un tissu. L'objectif de notre travail est d'étudier en spectroscopie moyen infrarouge les sera de patients ayant une hépatite alcoolique aigue sévère. Patients et méthodes : les sera de soixante-cinq patients (39 HAA sévère confirmée en histologie (groupe 1), 13 cirrhoses sans HAA (groupe 2), 6 patients avec Maddrey ≥ mais sans HAA à l'histologie (groupe 3), et 8 témoins alcoolo-dépendants sans fibrose hépatique (groupe 4) ont fait l'objet d'une analyse spectroscopique au MIR-FEWS. Une Analyse par composante principale (analyse-non-supervisée, ou ACP) des données spectrales a été utilisée pour la caractérisation des groupes de patients, suivie par une analyse supervisée permettant la construction d’un modèle de prédiction de la survie à 3 mois par régression logistique. Résultats : la spectroscopie MIR-FEWS identifie les patients les plus sévères représentés par les patients des groupes 1 (HAA avec histologie positive) avec des valeurs prédictives positives de 94 à 97%. Cette technique permet également d’exclure le risque de décès à 3 mois avec une valeur prédictive négative de plus de 90% et d’exclure les patients infectés avec des valeurs prédictives négatives allant de 90 à 94%. Enfin, elle identifie les patients répondeurs à la corticothérapie avec une valeur prédictive positive de 87 à 100%. L’aire sous la courbe ROC du modèle infrarouge (IR) pour l’évaluation du pronostic à 3 mois est de 0,84. Le modèle IR comparé aux scores pronostiques de l'HAA sur la population rassemblée des groupes 1 et 3 avait des AUROC comparables (p=ns). L’utilisation combinée du modèle IR avec les autres scores d’évaluation du pronostic améliore significativement les performances dans la prédiction de la mortalité à 3 mois avec une valeur prédictive positive à 93%, valeur prédictive négative à 97%, et 96% des patients bien classés. Conclusion : la spectroscopie MIR-FEWS permet d'identifier les formes sévères d'HAA avec une valeur pronostique. La spectroscopie moyen infrarouge pourrait constituer un test non-invasif de l'hépatite alcoolique aigue sévère, permettant d'éviter la biopsie hépatique. Ces résultats préliminaires doivent être confirmés par une étude avec un effectif plus important.
Complete list of metadatas

Cited literature [36 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02497046
Contributor : Sabine Longuein <>
Submitted on : Tuesday, March 3, 2020 - 2:22:18 PM
Last modification on : Sunday, June 14, 2020 - 3:10:58 AM

File

Hadj-Ali Neila. Thèse d'exerc...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02497046, version 1

Collections

Citation

Neila Hadj Ali. Apport de la spectroscopie moyen infrarouge dans l'hépatite alcoolique aiguë sévère‎ : étude pilote. Hépatologie et Gastroentérologie. 2019. ⟨dumas-02497046⟩

Share

Metrics

Record views

39

Files downloads

21