, ème séance de rappel de récit avec boîte à raconter : Maël individuellement, vol.16, 2018.

L. De-cette-séance, Maël était volontaire pour raconter l'histoire du Gros Chagrin au reste de la classe en utilisant la boîte à raconter. Pour situer la séance, elle a eu lieu à la sortie de la sieste

, Maël : il était une fois une petite fille qui s'appelait Camille. Mais elle était pas tout seul, parce que y avait Kiki, son doudou. Le chagrin s

, Maël joue avec les marionnettes en même temps) : il tient pas trop le Chagrin

, Mais le papa racontait des blagues, faisait des rigolos repas mais le papa était un peu débordé

, Le gros chagrin était entré dans la chambre de Camille

, Sûrement ta maman t'oubliera, elle reviendra avec un nouveau bébé et elle va sûrement t'oublier

. Et-l'éléphant-sauta, Viens ici, viens ici, viens ici, viens ici ! Mais le Chagrin il était trop malin. Kiki essaya de sauter mais il y arrivera pas. Il essaya de s'accrocher? Oscar : au « ustre » de la chambre. PE : au lustre de la chambre, oui. Maël : il essayait de sauver Camille

P. Viens and . Ici, viens par ici, viens par ici ! Mais le chagrin était trop malin. Oscar : mais pas deux fois ! PE : chut, c'est pas grave

, Maël : s'accrocha sur l'armoire et ? Sans truc il peut même tenir ! (Il parle de la pâte-àfixe)

, PE : ah oui tu as réussi à le faire tenir, super ! Maël : chut ! Ne l'écoute pas, écoute-moi plutôt Camille ! Silence : Maël joue avec les marionnettes et finit par perdre le fil. PE : ne l'écoute pas, écoute-moi plutôt Camille ! Qui est-ce qui dit ça ?