Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation des prescriptions médicamenteuses dans douze EHPAD Martiniquais : prévalence des prescriptions sous-optimales grâce à l’association BEERS version 2015 /START-STOPP version 2

Résumé : Contexte : les médicaments potentiellement appropriés (MPA) sont des médicaments avec un rapport bénéfice/risque favorable. Par opposition, les médicaments potentiellement inappropriés (MPI) ont un rapport défavorable. La prescription de MPI augmente la morbidité et la mortalité. Ce sont des médicaments fréquemment retrouvés chez les personnes âgées. La Martinique est un département riche en patients porteurs d’Affections de longue durée et de polypathologies nécessitant de nombreux médicaments. But de l’étude : l’objectif de l’étude était d’évaluer la prévalence des MPI et des MPA omis (non prescrits) dans les EHPAD martiniquais à l’aide de l’association entre les critères de Beers 2015 et l’outil STOPP-START version 2. Matériel et méthodes : il s’agissait d’une étude rétrospective observationnelle, multicentrique, dans 12 EHPAD de la Martinique tirés au sort selon les secteurs géographiques, sur 180 patients tirés au sort, entre le 10 avril 2018 et le 31 avril 2018. Les critères d'inclusions portaient sur l’ensemble des patients, vivant en permanence en EHPAD. Les critères d'exclusions portaient sur les patients n’ayant pas été évalués par le médecin prescripteur depuis leur entrée dans l’EHPAD. La détection des MPI s’effectuait grâce à l'outil associant les critères de Beers 2015 et STOPP version 2, et la détection des MPA omis à l’aide de l’outil START version 2. Critère de jugement principal : nombre de résidents ayant au moins un MPI grâce à une détection par l’association « Beers 2015/STOPP version 2 » et nombre de résidents ayant au moins un MPA non prescrit par patient selon la liste START version 2. Résultats : La prévalence des patients ayant au moins un MPI pour l’ensemble de l’échantillon par l’outil « B/S » était de 60%, n=108 et de 74,4%, n=134 pour les patients ayant au moins MPA omis. Sur l’ensemble du territoire, concernant l’outil « B/S », nous observions une médiane de 1,00 (IQ = 2,00), ce qui signifiait que la moitié de l’échantillon possédait 1 médicament non approprié ou plus. Aussi, le test « B/S » avait principalement identifié 0 médicament non approprié pour la majorité de l’échantillon (n = 72 ; 40,0%) et 5 médicaments non appropriés pour une minorité (n = 1 ; 0,6%). Il existait une nette prédominance des anxiolytiques et des antipsychotiques dans les prescriptions inappropriées, quel que soit le secteur géographique. L’oubli de la prescription vaccinale, notamment la vaccination anti-pneumococcique pour les patients diabétiques, insuffisants cardiaques, insuffisants rénaux ou immunodéprimés, était de loin le principal MPA omis. Conclusion : l’association Beers 2015 et STOPP-START version 2 a permis de mettre en évidence une forte prévalence des MPI et une forte prévalence de MPA omis par le prescripteur. L’application de l’outil STOPP-START version 2 en EHPAD Martiniquais pourrait permettre une amélioration des prescriptions médicamenteuses.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [190 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02550899
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Wednesday, April 22, 2020 - 3:45:57 PM
Last modification on : Saturday, April 25, 2020 - 1:16:58 AM

File

Med_generale_2018_Annette.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02550899, version 1

Collections

Citation

Yoann Annette. Évaluation des prescriptions médicamenteuses dans douze EHPAD Martiniquais : prévalence des prescriptions sous-optimales grâce à l’association BEERS version 2015 /START-STOPP version 2. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02550899⟩

Share

Metrics

Record views

36

Files downloads

17