Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Dépistage de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs par mesure de l’indice de pression systolique chez les patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive en cabinet de médecine générale

Résumé : Introduction : BPCO et AOMI sont deux pathologies chroniques invalidantes, limitant l’activité et générant un cercle vicieux d’auto-aggravation des lésions. Elles partagent plusieurs similitudes physiopathologiques et plusieurs facteurs de risque, au premier rang desquels le tabac. Elles ont également pour particularité d’être souvent méconnues et insuffisamment diagnostiquées. Objectif : évaluer la proportion de recherche par le médecin traitant de l’AOMI par mesure de l’IPS, dans une population de patients atteints de BPCO, suivis en cabinet de médecine générale. Matériels et méthodes : étude épidémiologique observationnelle descriptive transversale sous forme d’une enquête déclarative auprès d’un échantillon de médecins généralistes de la région Occitanie (anciennement Languedoc-Roussilon). Le nombre de sujet à inclure dans notre étude pour calculer le pourcentage de médecins réalisant l’IPS pour rechercher l’AOMI chez leurs patients BPCO (avec une hypothèse d’un taux à 30%), avec une précision de +/- 10% sur l’intervalle de confiance à 95%, est de 81 sujets. Résultats : dans notre étude, 8% des médecins ont réalisé l’IPS à leurs patients BPCO. Une majorité de ces IPS est réalisée aux patients BPCO présentant une claudication intermittente des membres inférieurs (80%). Dans le groupe des médecins qui ne réalisaient pas l’IPS, le frein majoritaire était la prescription d’une échographie-Doppler artériel des membres inférieurs en premier lieu (75,6% ; 62/82). Conclusion : cette étude a permis de mettre en évidence que le dépistage de l’AOMI par IPS est faiblement réalisé chez les patients BPCO en médecine générale, et de mettre en évidence les raisons d’un si faible recours de l’IPS en médecine générale. Il existe un mécanisme unique en commun entre la BPCO et l’AOMI qui est l’inflammation. Celle-ci semble être le principal mécanisme physiopathologique d’abord au niveau pulmonaire puis systémique. Il y a donc un intérêt à dépister particulièrement l’AOMI chez ces patients BPCO.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [53 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02887498
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Thursday, July 2, 2020 - 11:45:16 AM
Last modification on : Sunday, October 25, 2020 - 3:08:58 AM

File

ThEx_Montpellier_UM_Med_2019_K...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02887498, version 1

Citation

Flavien Kimoko. Dépistage de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs par mesure de l’indice de pression systolique chez les patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive en cabinet de médecine générale. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02887498⟩

Share