Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Chimiothérapie adjuvante dans le cancer du sein chez le sujet âgé : "Profil d'utilisation et impact sur la survie globale "

Résumé : Contexte : les patientes porteuses d’un cancer du sein sont sous représentées dans les essais cliniques alors que 60% des décès en lien avec le cancer du sein survient chez la femme âgée de 65 ans et plus. Les essais cliniques concernant les traitements adjuvants chez le sujet âgé sont rares alors que les résultats obtenus dans les essais sur la population générale ne peuvent être directement extrapolés aux patients âgés sans preuves spécifiques. De ce fait nous avons examiné les facteurs associés à la prescription d’une chimiothérapie adjuvante et l’impact de celle-ci sur la survie globale dans une large cohorte française de patiente âgée de 65 ans et plus. Patients et méthodes : les patientes ont été rétrospectivement identifiées dans une large cohorte de 23,134 patientes avec un cancer du sein localisé qui ont préalablement bénéficié d’une chirurgie première dans dix-huit centres académiques français entre 1990 et 2019. Une analyse par régression logistique binaire a été réalisée en vue d’identifier les facteurs associés à la prescription d’une chimiothérapie adjuvante chez ces patientes. L’impact de la chimiothérapie adjuvante sur la survie globale a été étudié dans ce groupe à l’aide de la réalisation d’une analyse multivariée selon le modèle de Cox avec inclusion des facteurs confondants connus tel que : l’âge ; le type histologique ; le grade tumoral ; la taille tumorale ; l’invasion lympho-vasculaire ; le statut ganglionnaire ; la présence de récepteurs hormonaux et hormonothérapie adjuvante. L’étude de la survie globale a été menée après appariement des groupes selon un score de propension. Résultats : Sur 6605 patientes âgées de 65 ans et plus, 1493 ont bénéficié d’une chimiothérapie adjuvante (22.6%). L’administration d’une chimiothérapie adjuvante était associée de manière significative à une atteinte ganglionnaire macroscopique et chez les patientes avec des récepteurs hormonaux négatifs. De même un âge inférieur à 80 ans, une histologie canalaire, une taille tumorale >20mm, un grade tumorale élevé et une hormonothérapie adjuvante était statistiquement associé à la prescription d’une chimiothérapie adjuvante. Après analyse multivariée selon le modèle de Cox incluant l’âge, l’histologie, l’invasion lympho-vasculaire, la taille tumorale, l’atteinte ganglionnaire, l’hormonothérapie adjuvante, l’expression des récepteurs hormonaux et le grade tumoral, la chimiothérapie adjuvante améliorait significativement la survie globale (HR 0.71, IC95% 0.58-0.86, p<0.001). L’estimation de la survie globale à 10 ans après analyse chez des patients appariés avec un score de propension était de 76.8% (IC95% 76.6 à 77.1) chez les patients ayant bénéficié d’une chimiothérapie adjuvante contre 61.5% (IC95% 61.3 à 61.7) dans le groupe sans chimiothérapie adjuvante. Il est intéressant de montrer dans notre étude que ce bénéfice est maintenu chez les patients âgées de plus de 80 ans. Conclusions : les facteurs associés avec la prescription d’une chimiothérapie adjuvante chez le sujet âgé sont similaires à ceux retrouvés chez les patients plus jeunes. En mettant en évidence un bénéfice en survie globale, même dans le sous-groupe “ des patients très âgées “, nos résultats peuvent aider à clarifier le bénéfice de la chimiothérapie adjuvante chez la patiente de plus de 65 ans. L’absence de connaissance des comorbidités des patients qui ont pu impacter l’indication de chimiothérapie adjuvante est une limite de l’étude.
Complete list of metadatas

Cited literature [68 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02921846
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, August 25, 2020 - 3:28:10 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:58:54 PM

File

These Version finale BERTHELOT...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02921846, version 1

Collections

Citation

Axel Berthelot. Chimiothérapie adjuvante dans le cancer du sein chez le sujet âgé : "Profil d'utilisation et impact sur la survie globale ". Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02921846⟩

Share

Metrics

Record views

45

Files downloads

58