M. Frélaut, Les déserts médicaux. CAIRN.INFO, vol.53, pp.108-109, 2018.

N. Vergier, H. Chaput, and I. Lefebvre-hoang, Déserts médicaux: comment les définir? Comment les mesurer, Les dossiers de la DREES, vol.17, pp.50-51, 2017.

S. Castaigne and Y. Lasnier, Les déserts médicaux. CESE, vol.27, p.13, 2017.

R. Estevez, Comment améliorer l'accès aux soins dans un désert médical? Etude basée sur l'investigation menée par l'ARS dans le bassin du Comminges (Midi Pyrénées), 2017.

M. Barlet and M. Cavillon, La profession infirmière : Situation démographique et trajectoires professionnelles, DREES Études et recherches, vol.101, pp.16-17, 2010.

. Agence-régionale-de-santé-nouvelle-aquitaine, Les zonages de professionnels de santé libéraux

. Le-quotidien-du-médecin and . Fr, La France transformée en « vaste désert médical » : Buzyn sermonnée à la fois par les élus

, Conseil national de l'Ordre des médecins. La démographie médicale

, lordre/demographie-medicale

, Conseil national de l'Ordre des médecins. Atlas de la démographie médicale en

. France,

M. Bachelet, F. Mikol, J. Mothe, E. Pereira, A. Pla et al., Portrait des professionnels de santé. Panoramas de la DREES, 2016.

K. Attal-toubert and M. Vanderschelden, La démographie médicale à l'horizon 2030 : de nouvelles projections nationales et régionales, DREES Études et résultats, vol.679, pp.1-3, 2009.

P. Haehnel, Lieux et modes d'exercice, adsp, vol.32, p.1, 2000.

M. Leroux, Modes d'exercice particulier et diversification de l'exercice en médecine générale

, Enquête descriptive auprès d'un échantillon représentatif de médecins généralistes en, 2009.

G. Bloy, Jeunes diplômés de médecine générale : devenir médecin généraliste? ou pas, DREES Études et recherches, vol.104, p.53, 2011.

. Urps, Les exercices particuliers en médecine

A. Pla and F. Mikol, Les revenus d'activité des médecins libéraux récemment installés: évolutions récentes et contrastes avec leurs aînés, Emploi et revenus des indépendants, édition 2015 -Insee Références, p.52

H. Chaput, M. Monziols, L. Fressard, P. Verger, B. Ventelou et al., Deux tiers des médecins généralistes libéraux déclarent travailler au moins 50 heures par semaine, DREES Études et résultats, vol.1113, pp.1-2, 2019.

, Étude sur l'installation des jeunes médecins

V. Lucas-gabrielli and G. Chevillard, « Déserts médicaux » et accessibilité aux soins : de quoi parle-t-on ?, Médecine/Sciences, vol.34, p.602, 2018.

J. Henry, 2 bonnes raisons de bannir le terme « désert médical » de notre langage politique

F. Tonnellier and V. Lucas, Evolution départementale de l'offre et des soins médicaux : indicateurs économiques et indicateurs de santé. Espace, populations, sociétés, vol.1, pp.67-69, 1995.

A. Deseur, E. Allermoz, and C. Drault, Accès aux soins et précarité: La situation se dégrade. Médecins: le bulletin de l'Ordre national des médecins, vol.35, p.17, 2014.

M. Barlet, M. Coldefy, C. Collin, and V. Lucas-gabrielli, Accessibilité potentielle localisée (APL) : une nouvelle mesure de l'accessibilité aux médecins généralistes libéraux. Questions d'économie de la santé, vol.174, p.1, 2012.

. Ministère, Arrêté du 13 novembre 2017 relatif à la méthodologie applicable à la profession de médecin pour la détermination des zones

B. Legendre, En 2018, les territoires sous-dotés en médecins généralistes concernent près de 6 % de la population, DREES Études et résultats, vol.1144, pp.1-6, 2020.

. Ars-martinique, Nouveau zonage médecin pour la Martinique

. Agence-régionale-de-santé-grand-est, ARS Grand Est arrête le nouveau zonage médecins

. Agence-régionale-de-santé-normandie, Nouveau zonage médecin : l'ARS Nor

. Agence-régionale-de, Zonages des professionnels de santé libéraux

. Agence-régionale-de-santé-bourgogne-franche-comté, Actualisation des zones éligibles aux aides à l'installation de médecins en Bourgogne-Franche-Comté

, Ministère des solidarités et de la santé. Ma santé 2022 Un engagement collectif-Groupe contact avec les associations d'élus. 14 mai, 2019.

. Agence-régionale-de-santé-bretagne, Le zonage médecin -Mode d'emploi

, Projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé

A. Gabet, F. Chin, A. Lamarche-vadel, and V. Olié, Disparités régionales de la mortalité prématurée par maladie cardiovasculaire en France, 2008.

, Accessibilité potentielle localisée (APL) aux médecins généralistes libéraux

. Gouvernement, Stratégie de transformation du système de santé

. Le-quotidien-du-médecin and . Fr, Fin du numerus clausus : pas une « suppression » mais une « révision », recadre le patron des doyens de médecine

, Consulté le 1er, vol.2020

, Ministère des solidarités et de la santé. Ma santé 2022 un engagement collectif

. Le-quotidien-du-médecin and . Fr, Agnès Buzyn et Frédérique Vidal enterrent les ECN une fois pour toutes

, Consulté le, vol.27, issue.2020

. Agence-régionale-de-santé-grand-est, Pacte Territoire Santé : les résultats concrets de la lutte contre les déserts médicaux

. Ministère, Ma Santé 2022 : une première année de mise en oeuvre dont les résultats sont perceptibles dans les territoires, une feuille de route ambitieuse pour l'année à venir, 2019.

. Agence-régionale-de-santé-martinique, Organisation de la PDSA en Martinique

, Diagnostic régional et cahier des charges de la PDSA, 2014.

. Insee, Recensement de la population en Martinique : 376 480 habitants au 1er janvier 2016

, Ministère des affaires sociales et de la santé. Pacte territoire santé

, Rester en bonne santé tout au long de sa vie, 2019.

L. Maladie, Données statistiques sur la démographie des professionnels de santé (PS) libéraux

, Permanence des Soins Ambulatoire (PDSA) en Martinique. Info Premier Recours Martinique, vol.1, pp.1-2, 2016.

S. Assouvie, Pourquoi les patients, en Martinique, privilégient-ils l'appel au centre 15 en journée pour les soins non programmés, 2019.

, Code de la santé publique -Article R6315-1

. Agence-régionale-de-santé-martinique, Les Urgences

, Enquête du conseil national de l'ordre des médecins sur l'état des lieux de la permanence des soins ambulatoires en médecine générale au 31 décembre 2019

. Urml-martinique and . Pdsa,

C. A. , Déploiement du dispositif « Médecins Correspondants du SAMU » en Martinique : Diagnostic, étude de terrain et mise en place, 2016.

. Ministère-des-outre-mer, Martinique -géographie

J. Argouarc'h and A. Boiron, Les niveaux de vie, INSEE Première, vol.1614, p.1, 2014.

, Des départements d'Outre-mer marqués par les difficultés sociales et les inégalités

, Consulté le, vol.26, issue.2020

. Insee and . Statistiques,

. Insee and . Stabilité-du-chômage-en-martinique,

S. Ursulet, Panorama de la médecine libérale en Martinique en 2017, 2017.

, Fonds de financement de la protection complémentaire de la couverture universelles du risque maladie, 2017.

A. Creignou, Bilan démographique 2018 -Le départ des jeunes à l'origine du déclin démographique, INSEE Flash, vol.132, issue.2, 2020.

. Ars-martinique, Programme régional relatif à l'accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies, 2018.

, Défenseur des droits République Française. Les outre-mer face aux défis de l'accès aux droits, 2019.

N. Kempf, L. Demougeot, and B. Raimbaud, Les comportements de consommation en 2017 -Le transport devient le premier poste de dépenses des ménages, INSEE Analyses, vol.36, pp.1-4, 2019.

. Agence-régionale-de-santé-martinique, Un plan pour « renforcer l'accès territorial aux soins

H. Autorité-de-santé, Expérimentations relatives à la prise en charge par télémédecine, 2016.

. Vie-publique and . Fr, La télémédecine: une pratique en voie de généralisation

, Protocole de dépistage de la rétinopathie diabétique-URML Martinique -2013

. L'agence-française-de-la-santé-numérique, Etude pour l'accompagnement du déploiement de la télémédecine

, Consulté le 16 février 2020. . hollet edreville Le uen ircher . élémédecine spéci icités territoriales des Antilles-Guyane et retours d'expériences, 2017.

S. Jakoubovitch, M. Bournot, E. Cercier, and F. Tuffreau, Les emplois du temps des médecins généralistes, DREES Études et résultats, vol.797, pp.1-8, 2012.

. Agence-régionale-de-santé-martinique, Accès aux soins : Agnès Buzyn salue les premières avancées significatives dans les territoires

, Aide à l'installation ou à la pratique du médecin dans les zones sous-dotées

. Cpts-madinina, Ansanm Martinique, la santé pour tous !

, Code de la santé publique -Arrêté du 27 mai 2019 fixant la liste des hôpitaux de proximité mentionnée à l'article R. 6111-25 du code de la santé publique

. Statiss-antilles-guyane, Consulté le 7 janvier 2020 . ratère . La population martiniquaise son niveau le plus bas depuis 1997. Insee flash, Statistiques et indicateurs de la santé et du social, vol.82, pp.1-2, 2018.

. Agence-régionale-de-santé-martinique, La lutte contre la mortalité infantile et périnatale

. Agence-régionale-de-santé-martinique, Le Projet Régional de Santé 2ème génération (PRS2) pour une amélioration de l'état de santé et la réduction des inégalités en Martinique

. Stratégie-nationale-de-santé, La stratégie de santé pour les Outre-Mer

, ARS Martinique et la Fédération Addiction accompagnent les acteurs de l'addictologie sur le territoire

. Ars-martinique, Education à la vie affective et sexuelle

, Éducation affective et sexuelle-Guide d'accompagnement pour la Martinique

, Groupe de travail Education Affective et Sexuelle du CREPSS, 2018.

C. Dubost, En outre-mer, une santé déclarée moins bonne qu'en Métropole, surtout pour les femmes, DREES Études et résultats, vol.1057, pp.1-6, 2018.

A. Filipovic-pierucci, A. Rigault, A. Fagot-campagna, and P. Tuppin, L'état de santé des populations des départements d'outre-mer en 2012, comparativement à la métropole : une analyse de la base nationale de l'Assurance maladie, RESP, vol.64, pp.175-183, 2016.

. Insee and . Taux-de-mortalité,

. Agence-régionale-de-santé-bretagne, Révision du zonage médecin

L. Multigner, Chlordecone exposure and risk of prostate cancer, J Clin Oncol, vol.28, p.3457, 2010.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/inserm-00518099

. Inserm, Exposition aux pesticides et au chlordécone -Risque de survenue de cancer de la prostate

M. Dieye, R. Banydeen, and J. Macni, Geographic variations and temporal trends in prostate cancer in Martinique over a 25-year period, BMC Res Notes, vol.7, p.262, 2014.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/inserm-00988476

M. Maudouit, Systematic review of the impact of chlordecone on human health in the French West Indies, Therapie, vol.74, pp.611-625, 2019.

, Annexe 4-Guide d'entretien

/. Qu, est ce qui vous a attiré dans l'idée de vous installer dans un désert médical? 2/ Quelles compétences ou connaissances vous êtes vous imposé du fait de travailler en désert médical?

, imposé des permanences de soins ou gardes de nuits? Cela a-t-il un impact positif ou négatif sur le reste de votre exercice en cabinet? Pourquoi?

, En cabinet quels sont les points négatifs récurrents en terme organisationnel pour les soins d'urgences et en lien avec le désert médical? Comment vous adaptezvous?

, En cabinet quels sont les points négatifs pour les patients au niveau des soins d'urgence en rapport avec le désert médical?

, En quoi devez-vous adapter les parcours de soins avec les spécialistes par rapport à un milieu mieux peuplé en médecins?

, / Y a-t-il un impact financier positif ou négatif dans le fait de travailler dans un désert médical? Que cela change-t-il sur votre organisation de travail?

, Quelles sont les principales plaintes des patients par rapport au désert médical? 9/ Pensez-vous que votre relation avec le patient est différente que dans un milieu mieux peuplé en médecins? Pourquoi?

, En quoi les patients s'adaptent-ils dans les déserts médicaux? En quoi cela est dangereux pour leur santé ?

. /-d', après vous en quoi votre qualité de vie personnelle est-elle impactée par le fait de travailler en désert médical?

, Quels points positifs y trouvez-vous en plus de ce que vous aviez envisagé au départ ?

, (s) est (sont) les différences organisationnelles pour un médecin généraliste libéral entre le désert médical des Antilles versus un désert médical en métropole? 23h. Et les soirées c'est 19h-23h. Ca a été acté depuis peu, depuis le dernier CO-DAMUPS. En ce qui me concerne ça n'a pas d, / Selon vous quelles adaptations organisationnelles « dangereuses » ou « inappropriées » êtes vous contraints de réaliser? À quelle fréquence ? 16/ Selon vous quelle

, En cabinet quels sont les points négatifs récurrents en terme organisationnel pour les soins d'urgences et en lien avec le désert médical? Comment vous adaptez-vous?

. Le-samu-est-À-trois-quarts-d'heures, Du coup système D, il faut faire plus du secourisme que de la médecine quelques fois. On a les pompiers qui sont un peu plus proches donc quand ils arrivent ils nous donnent un coup de main. Faut dire que un massage cardiaque troisquarts d'heures à attendre c'est un peu long

, En cabinet quels sont les points négatifs pour les patients au niveau des soins d'urgence en rapport avec le désert médical?

, Il faut leur apprendre à gérer le 15 aussi, parce que quelques fois ils perdent du temps en venant chez nous

, En quoi devez-vous adapter les parcours de soins avec les spécialistes par rapport à un milieu mieux peuplé en médecins?

, Vu le nombre « énorme » (ironie) de spécialistes à notre disposition, quand les soins sont urgents ou semi-urgents il faut les personnaliser. C'

, Et il faut un carnet d'adresses et un carnet de correspondants efficace, sur qui on peut compter. Et c'est pas évident. C'est pas évident parce qu'il n'y en a pas beaucoup, que ceux qu'on connaît depuis longtemps ben forcément ils partent à la retraite aussi. Ils sont pas toujours remplacés. Se faire connaître, rencontrer les jeunes médecins qui s'installent ben d'abord ils sont pas nombreux

, / Y a-t-il un impact financier positif ou négatif dans le fait de travailler dans un désert médical? Que cela change-t-il sur votre organisation de travail?

J. , être en désert médical on paye moins d'impôts, il y a une partie qui est déductible. Mais dans l'exercice quotidien ben non ça change rien

, Quelles sont les principales plaintes des patients par rapport au désert médical?

C. , accès aux spécialistes, beaucoup plus que l'attente chez nous. Parce que nous on est sans rendez-vous le matin donc les gens peuvent venir. Enfin moi ce qui me concerne c'est sans rendez-vous le matin

, Le problème c'est quand j'ai besoin d'un spécialiste. Et là ils sont comme nous, ils constatent qu'il y a un vrai déficit

, Pensez-vous que votre relation avec le patient est différente que dans un milieu mieux peuplé en médecins? Pourquoi?

C. , On est je pense beaucoup plus dans la relation avec nos patients, leurs familles etc, insérés dans leur milieu. C'est plus facile la relation avec le patient que dans une zone où il y aurait plus de médecins. C'est à dire on connaît mieux nos patients par la force des choses. Mais désert médical ou pas je crois que c'est l'exercice semi-rural qui

, En quoi les patients s'adaptent-ils dans les déserts médicaux? En quoi cela est dangereux pour leur santé ?

, Ils retardent beaucoup leurs rendez-vous parce qu'ils savent que l'ophtalmo par exemple c'est une catastrophe. On a besoin des fonds d'yeux. Tous les trois/quatre ans on en a parce que les patients n'arrivent pas à trouver des rendez-vous. Et du coup ils renoncent à chercher un rendez-vous. Ils renoncent à chercher un rendez-vous cardio, ils renoncent à chercher un rendez-vous ophtalmo, Je vais rajouter les dentistes. Un abcès dentaire c'est tellement commun et courant, ils vont pas forcément au bon endroit pour le soigner. Ils tardent

, Quelles sont les aides mises en place par le gouvernement pour améliorer votre travail au quotidien et qu'en pensez-vous?

, Je ne sais pas s'ils se rendent compte de la réalité sur le terrain. Eux qui vivent dans les grandes villes et qui connaissent certainement par piston interposé l'accessibilité aux spécialistes je ne suis pas sûre qu'ils connaissent les mêmes difficultés. Quand ils sont des politiciens des campagnes je pense qu'ils sont un peu plus avertis mais je ne suis pas sûre qu'ils se rendent compte de leur quotidien

, Un accouchement dans mon cabinet. Un jour de pluie et sans pompiers

. /-d', après vous en quoi votre qualité de vie personnelle est-elle impactée par le fait de travailler en désert médical?

, Je pense qu'on est assez en libéral libres de faire les horaires qu'on accepte de faire

, Donc disons qu'il faut mettre des limites et disons que je ne manque pas trop de ca

, Quels points positifs y trouvez-vous en plus de ce que vous aviez envisagé au départ ?

C. Varié, On fait pas que de la toute petite bobologie, on est vraiment le médecin de premier recours donc les gens viennent avec tout et n'importe quoi. Et ils savent qu'ils peuvent pas aller chez le spécialiste donc ils viennent chez nous. Donc L'entretien n°14 (E14) est intéressant dans la mesure où le médecin ne ressent pas l' « effet désert médical ». D'après lui la localisation du cabinet proche d'un service d'urgences

/. Qu, est ce qui vous a attiré dans l'idée de vous installer dans un désert médical?

J. , Je me suis pas dit « Chouette je vais m'installer dans un désert médical! » Je me suis installée là parce que j'ai grandi là, c'était chez moi et puis j'ai fait mon internat ici. Par la force des choses j'ai remplacé ici. J'ai rencontré mes associées actuelles, j'ai travaillé avec elles, je les ai remplacées. Et puis après il y avait de la place pour s'installer à plusieurs donc je me suis installée avec elles parce que ça partait bien

, Quelles compétences ou connaissances vous êtes vous imposé du fait de travailler en désert médical?

, Je me suis vraiment formée ici donc je ne peux pas vraiment comparer à ce que j'aurais fait si j'avais été ailleurs, je ne me rends pas compte. J'ai pas le sentiment de faire des choses particulières. Après ce qui compte vraiment c

, imposé des permanences de soins ou gardes de nuits? Cela a-til un impact positif ou négatif sur le reste de votre exercice en cabinet? Pourquoi?

, Ce qui s'est passé c'est que j'ai quand même passé un contrat avec l'ARS, un contrat d'aide à l'installation, donc ils m'ont donné pas mal de sous en fait parce qu'eux l'idée c'est de favoriser l'aide à l'installation. Je me suis pas installée parce que j'allais avoir ces sous là. Je me suis installée et j'ai accepté ces sous là parce que de toutes façons les conditions pour accéder au contrat elles étaient déjà remplies d'emblée. De toute façon mes collègues elles font des gardes en maison médicale, donc moi en m'installant avec elles je savais que j'allais en faire, et c'est un peu pénible mais ça fait partie du job quoi. Je me sens pas vraiment obligée, mais je sens que ça fait partie des obligations. Ca n'a pas d'impact sur mon exercice au cabinet. Je trouve que c'est vraiment deux pratiques différentes. Quand la responsable du planning de garde fait l'emploi du temps elle nous demande nos préférences. Moi par exemple je prends des gardes le mardi soir, et le mercredi je dois travailler que le matin en cabinet donc si je suis fatiguée ça va

, En cabinet quels sont les points négatifs récurrents en terme organisationnel pour les soins d'urgences et en lien avec le désert médical? Comment vous adaptez-vous?

, Donc ce qui est compliqué c'est les patients qui n'adhèrent pas à ce système là et qui préfèrent se pointer sans avoir appelé avant. Alors qu'on leur explique systématiquement que si un jour il y a une urgence, Alors nous on est bien organisées à ce niveau là parce qu'en fait on a notre secrétaire sur place, et on a à peu près six créneaux qu'on remplit pas et qui sont pour les urgences du jour

, Ce qui est compliqué c'est les patients des autres qui viennent parce qu'ils savent qu'on réagit bien, et les patients qui n'adhèrent pas au système et qui arrivent au moment où on ne les attend pas. C'est très rare que je prenne quelqu'un alors que j'ai pas le temps. Faut vraiment que ce soit une douleur thoracique, du mal à respirer?si la secrétaire me dit il a une « sale tête, On fait tout pour les voir pour pas qu'ils aient à aller à la maison médicale ou aux urgences

, Mais ça c'est vraiment rare parce qu'en général ben j'ai du temps dans la matinée, dans la demi-journée et je leur dis de revenir plus tard. Et si j'estime que ça peut attendre, même des fois j'ai un peu de temps tout de suite mais ça va me mettre en retard, je préfère les obliger à revenir plus tard pour qu'ils s'habituent et que la fois suivante ils refassent pas le même système

, En cabinet quels sont les points négatifs pour les patients au niveau des soins d'urgence en rapport avec le désert médical?

. Ben, Moi je parle pour nos patients avec notre organisation, sincèrement je pense que pour avoir accès à nous y a pas d'obstacle. Sauf qu'ils n'ont pas nos numéros de portable pour nous appeler le soir ou le samedi après-midi

, En quoi devez-vous adapter les parcours de soins avec les spécialistes par rapport à un milieu mieux peuplé en médecins?

. Ben, Faut qu'on balise le terrain et puis après y a des horaires auxquels ben on va plus facilement envoyer les patients aux urgences, même si on fait partie des médecins qui bottent pas facilement en touche

, Moi ce que je vois c'est que mon planning ça fait un an et demi que je suis installée et que j'ai rarement un planning qui déborde. Alors que j'ai 25 créneaux par jour. Donc je me demande dans quelle mesure cette histoire de désert médical n'est pas une légende. Je me demande dans quelle mesure c'est pas rentré dans la tête des gens en fait; je sais pas en fait soit ils acceptent n'importe quelles conditions de soins, et ils cherchent pas de plan B ou alors c'est les habitudes de recours aux soins qui sont délirantes quoi. Les gens veulent absolument pas se contraindre du coup ils considèrent que c, / Y a-t-il un impact financier positif ou négatif dans le fait de travailler dans un désert médical? Que cela change-t-il sur votre organisation de travail? Eh bien je ne sais pas

, Quelles sont les principales plaintes des patients par rapport au désert médical?

, Je trouve qu'on est faciles d'accès, et sinon c'est plutôt le recours aux spécialistes, notamment aux ophtalmo. Les plus dur c'est les ophtalmo

, Pensez-vous que votre relation avec le patient est différente que dans un milieu mieux peuplé en médecins? Pourquoi?

, Je me dis que par exemple dans un milieu où il y a énormément de médecins les patients ils ont peutêtre des exigences un peu plus de consommateurs tu sais en disant ben « Si j'ai pas ci, si j'ai pas ça ben de toutes façons j'irai voir ailleurs. » Et que là le fait d'avoir peutêtre moins le choix , ben c'est dit négativement mais peut-être que ça oblige les gens à plus rentrer dans notre démarche parce qu'ils peuvent pas nous tourner le dos trop facilement. Mais je pense que quand même d, Je sais pas. Je pense que j'ai peut-être un préjugé là-dessus

, En quoi les patients s'adaptent-ils dans les déserts médicaux? En quoi cela est dangereux pour leur santé ?

P. Je-sais, Faudrait avoir vraiment comparé en fait en ayant travaillé dans un endroit qui n'est pas vraiment considéré comme désert médical pour pouvoir le dire

M. Après, attitude de mes patients c'est le nomadisme. Donc c'est un peu paradoxal parce qu'en fait on pourrait s'attendre à ce que vu soi-disant qu'on est un désert médical il n'y a pas de médecins, qu'ils se retrouvent à pas arriver à voir d'autres médecins. Et en fait si, des fois je perds des patients de vue pendant 6 mois, ils sont allés voit un autre médecin sans dire ce qu

, Peut-être que des fois il y a des retards de recours mais pas tant que ça finalement

, Quelles sont les aides mises en place par le gouvernement pour améliorer votre travail au quotidien et qu'en pensez-vous?

, Ben il y a les incitations financières, les contrats d'aide à l'installation. C'est sympa

, Parce que moi sincèrement mes patients, des fois j'estime que je me mets un peu à sec pour que ça se passe bien. Je pense que je mets beaucoup d'énergie pour que ça se passe bien. Des fois par exemple je suis des patients à domicile. J'en suis pas beaucoup, je fais exprès de pas en suivre beaucoup parce que tant que c'est pas cadré je veux pas me perdre. Mais je sais que quand j'étais interne des fois on renvoyait des gens dans des mauvaises conditions en leur disant ben « Revoyez votre médecin à 48h » sachant très bien qu'ils n'avaient pas de médecin traitant, ou qu'il fallait se lever à 4h pour aller faire la queue alors que c, Dans ma courte carrière? En fait je dirais que c'était plus dur quand j'étais interne à l'hôpital et que je savais que je renvoyais les gens à domicile mais dans des conditions pas optimales

. /-d', après vous en quoi votre qualité de vie personnelle est-elle impactée par le fait de travailler en désert médical?

, Et puis c'est aussi en posant ses propres limites quoi. Moi j'ai décidé que les patients ils auraient pas mon numéro de portable et que j'allais pas être corvéable le soir et le samedi à partir de 13h et bon je m'y tiens. Alors des fois c'est vrai c'est dur, je culpabilise

, Quels points positifs y trouvez-vous en plus de ce que vous aviez envisagé au départ ?

, Peut-être que je le vis pas comme ça en fait. Après je pense qu'ici c

, Basse Pointe quoi, c'est pas la même chose. C'est pas du tout le même vécu quoi. Par exemple je sais que j'aurais très bien pu aller m

, Donc voilà quand je me suis installée ici c'était aussi en connaissant d'emblée les limites et les avantages et donc non je suis pas surprise, je savais à quoi m'attendre. Mais j'ai aussi su m'imaginer à quoi m

, / Selon vous quelles adaptations organisationnelles « dangereuses » ou « inappropriées » êtes vous contraints de réaliser? À quelle fréquence

. J'essaye-de-pas-Être-dangereuse-en and . Fait, essaye de vraiment prendre toutes les décisions en mon âme et conscience pour pouvoir dormir le soir. Et quand je sens que j'ai pas les moyens et ben je botte en touche en envoyant aux urgences. Mais c'est assez rare

, Selon vous quelle(s) est (sont) les différences organisationnelles pour un médecin généraliste libéral entre le désert médical des Antilles versus un désert médical en métropole?

J. , Je pense que c'est ça qui fait moins effet « désert ». Là c'est sûr qu'ici c'est plus proche du centre hospitalier. Fin on a des urgences elles sont à

, Conseil National de l'Ordre des Médecins CODAMUPS Comité Départemental de l'Aide Médicale Urgente, de la Permanence des Soins CPTS, Communautés Professionnelles Territoriales de Santé CRAA: Centre de Réception et de Régulation des Appels CSTM: Contrat de Solidarité Territoriale Médecin DESC: Diplôme d'Études Spécialisées Complémentaires DMP : Dossier Médical Partagé DOM: Départements d'Outre Mer DREES: Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques IGAS : Inspection Générale des Affaires Sociales INSEE : Institut National de la Statistique et des Études Économiques IRDES: Institut de Recherche et Documentation en Économie de la Santé IVG : Interruption Volontaire de Grossesse MCS: Médecins Correspondants du SAMU MMG: Maison Médicale de Garde MSPP: Maison de Santé Pluri-Professionnelle PCV : Prestation Complémentaire Vieillesse PDSA: Permanence Des Soins Ambulatoires PRS2: Le Projet Régional de Santé 2ème génération PTMG: Praticien Territorial de Médecine Générale SAM : Service d'Aide Médicale rgente SMUR: Services Médicaux d' rgence et de Réanimation SNIIRAM: Système National d'Information Inter Régimes de l'Assurance Maladie SROS: Schéma