Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Ressenti des médecins généralistes lors du dépistage des violences conjugales faites aux Femmes

Résumé : Introduction : en France, 1 femme meurt tous les 2,7 jours suite aux violences conjugales (VC). Jusqu’à 4 femmes sur 10 sont victimes de VC alors que les médecins généralistes déclarent voir 2 cas annuels. Depuis 2019, la HAS recommande de « repérer systématiquement, même en l’absence de signe d’alerte » les VC. The women abuse screening tools (WAST) est le seul questionnaire de dépistage des VC traduit et validé. L’objectif de cette étude était d’explorer le ressenti des médecins généralistes lors du dépistage systématique des VC à l’aide du questionnaire WAST. Méthode : une enquête qualitative par entretiens individuels semi-dirigés a été réalisée auprès de médecins généralistes installés en cabinet libéral. Il leur a été demandé d’appliquer systématiquement durant 5 jours le questionnaire WAST, à toutes les femmes vues en consultation. Les médecins ont été interrogés à l’issu de cette expérience. Résultats : le dépistage systématique des VC était mal vécu par les médecins car il touchait à la relation médecin – patiente et à leur routine de consultation. Trois émotions majeures négatives à propos du dépistage ressortaient : la préoccupation, l’appréhension et la peur. Les médecins demandaient un cadre protecteur pour sortir de leur zone de confort et aborder le sujet des VC : diminution du tabou, mise à disposition de ressources, outils et formations. Ces prérequis étaient indispensables mais insuffisants. Les médecins témoignaient d’une charge mentale et d’un impact émotionnel importants rendant difficile la poursuite du dépistage systématique. Discussion : le questionnaire WAST s’avérait être une aide dans le dépistage des VC. Cet outil pratique présentait des bénéfices mais demeurait insuffisant pour dépasser les appréhensions des médecins, issues de leurs expériences antérieures. Le dépistage des VC restait perçu comme dangereux. Un apprentissage de la gestion des émotions serait nécessaire pour pratiquer le dépistage des VC au long cours.
Complete list of metadatas

Cited literature [38 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02968952
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Friday, October 16, 2020 - 11:23:44 AM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 3:28:06 AM

File

Thèse C. PICATTO 2020.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02968952, version 1

Collections

Citation

Claire Picatto. Ressenti des médecins généralistes lors du dépistage des violences conjugales faites aux Femmes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02968952⟩

Share

Metrics

Record views

150

Files downloads

111