Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Leishmanioses à leishmania naiffi et lainsoni : caractéristiques cliniques et phylogénétiques

Résumé : Contexte : En Guyane française, cinq espèces sont à l’origine de leishmanioses cutanées (LC) : Leishmania (Viannia) guyanensis, Leishmania (Viannia) braziliensis, Leishmania (Leishmania) amazonensis, Leishmania (Viannia) lainsoni et Leishmania (Viannia) naiffi. Bien que les infections à Leishmania (V.) guyanensis, L. (V.) braziliensis et L. (L.) amazonensis aient été largement décrites, peu de données cliniques et génétiques existent sur L. (V.) lainsoni et L. (V.) naiffi. Méthodologie : Nous avons étudié les caractéristiques cliniques et épidémiologiques de tous les cas de LC à L. (V.) naiffi et à L. (V.) lainsoni diagnostiqués en Guyane française entre 2003 et 2019. L'analyse phylogénétique a été réalisée par séquençage d'une portion des gènes HSP70 et cyt b. Résultats : Cinq cas de L. (V.) naiffi et 25 cas de L. (V.) lainsoni ont été inclus. Les patients infectés par L. (V.) lainsoni étaient significativement plus souvent nés au Brésil qu'en territoire français (p= 0,005) et étaient généralement des orpailleurs, tandis que ce n'était le cas pour aucun des cinq patients infectés par L. (V.) naiffi. Le site de contamination probable était exclusivement la région côtière (100%) pour L. (V.) naiffi et principalement la région du Maroni pour L. (V.) lainsoni (60%) (p=0,001). L. (V.) lainsoni présentait un nombre élevé de cas pédiatriques (n=5). Un tableau clinique peu bruyant était observé pour tous les cas de L. (V.) naiffi. L'analyse phylogénétique a révélé différents génotypes au sein de L. (V.) naiffi et de L. (V.) lainsoni, mais aucune association entre les caractéristiques phylogénétiques et cliniques n’a été observée. Discussion : Nos données suggèrent des caractéristiques socio-épidémiologiques distinctes pour ces deux espèces de Leishmania. Les patients semblent se contaminer plutôt lors des activités de loisirs pour L. (V.) naiffi, en région côtière plus anthropisée, tandis que L. (V.) lainsoni partage des caractéristiques communes avec L. (V.) guyanensis et brasiliensis et semble s’acquérir pendant les activités professionnelles dans des régions forestières primaires. L'analyse phylogénétique a permis de mieux comprendre la complexité de ces deux espèces de leishmanioses, en apportant des informations sur la variabilité génétique intra-espèces et sur la distribution de ces génotypes au niveau géographique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [136 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02973106
Contributor : Fort de France Bhu <>
Submitted on : Tuesday, October 20, 2020 - 9:28:55 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 3:25:32 AM

File

Océane DUCHARME.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02973106, version 1

Collections

Citation

Océane Ducharme. Leishmanioses à leishmania naiffi et lainsoni : caractéristiques cliniques et phylogénétiques. Dermatologie. 2019. ⟨dumas-02973106⟩

Share

Metrics

Record views

20

Files downloads

7