Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation du bon usage de la prescription de l'activité physique en médecine générale, dans l'ancienne région du Languedoc-Roussillon, chez les patients ayant une hypertension artérielle et description des éventuels facteurs limitants

Résumé : L'hypertension artérielle est un véritable problème de santé publique, tant sur le plan sanitaire qu'économique. En France, elle toucherait plus de 30 % de la population avec des chiffres qui tendent à augmenter au vu des nouvelles recommandations plus exigeantes de l'American Heart Association de Novembre 2017. La pratique de l'activité physique est un pilier essentiel dans la prise en charge de nombreuses maladies chroniques, dont les pathologies cardio-vasculaires. Leur prescription semble encore insuffisamment maîtrisée à l'heure actuelle. À l'aide d'un questionnaire diffusé aux médecins généralistes de l'ancienne région du Languedoc-Roussillon d'avril 2017 à janvier 2018, nous avons souhaité évaluer la place actuelle de cette thérapeutique non médicamenteuse chez des patients hypertendus et rechercher les facteurs pouvant influencer sa prescription. L'activité physique n'est pas systématiquement proposée, ni prescrite, bien que recommandée par toutes les sociétés savantes. Lorsque celle-ci est prescrite, elle reste souvent insuffisante en terme de quantité préconisée par les recommandations de l'OMS. D'après les résultats de ce travail, un quart des patients vu en médecine générale consulterait pour un motif en lien avec l'hypertension artérielle, une population de choix pour la promotion de l'activité physique. Le niveau élevé d'activité physique (p < 0,05) et le profil tensionnel (p <0,05) du prescripteur influencent positivement sa prescription d'activité physique. Bien que les omnipraticiens soient demandeurs de formation, on ne retrouve pas de différence significative entre les groupes de médecins formés et non formés à la prescription d'activité physique (p = 0,096). L'activité physique a fait preuve de ses bénéfices, notamment dans les populations les plus âgées, avec des retentissements artériels non complètement élucidés à ce jour. Cette population est fréquemment rencontrée en cabinet de médecine générale pour un motif en lien avec l'hypertension artérielle, et est plus à risque de comportement sédentaire d'après les études. Nous devons donc les encourager à débuter progressivement de l'activité physique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02974282
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Wednesday, October 21, 2020 - 4:51:47 PM
Last modification on : Saturday, July 3, 2021 - 3:16:05 AM

File

ThEx_Montpellier_UM_Med_2018_L...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02974282, version 1

Collections

Citation

Jérôme Lacroix. Évaluation du bon usage de la prescription de l'activité physique en médecine générale, dans l'ancienne région du Languedoc-Roussillon, chez les patients ayant une hypertension artérielle et description des éventuels facteurs limitants. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02974282⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

11