Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Santé globale des personnes en situation de demande d'asile à Marseille, étude de faisabilité du protocole PREMENTADA

Résumé : Introduction : le nombre de personnes en situation de demande d’asile augmente chaque année en France, avec 138 420 nouvelles demandes d’asile en 2019. Paradoxalement la santé de ces personnes n’a été étudiée que dans des travaux de faible envergure ou avec des populations non représentatives. Le parcours de cette population, depuis le pays de naissance jusqu’en France, la rend particulièrement vulnérable. Dépister les pathologies psychiatriques et somatiques des demandeurs d'asiles est donc un défi en termes de santé publique. Matériel et méthodes : l’objectif de notre étude pilote est d’évaluer la faisabilité́ de l’étude PREMENTADA, qui est une recherche standardisée mesurant la prévalence des pathologies psychiatriques et des comorbidités somatiques chez les demandeurs d’asiles à Marseille, sur un groupe de 1080 personnes. Notre étude était prospective, observationnelle et monocentrique. Elle s’est déroulée aux alentours de la SPADA de Marseille sur une période d’inclusion de 9 mois. Les critères d’inclusions comprenaient : âge supérieur à 18 ans, procédure de demande d’asile en cours, enregistrement à la SPADA de Marseille et capacité à consentir à la participation à l’étude. Nous avons mis en place un protocole de faisabilité articulé autour d'entretiens pour 51 demandeurs d'asile non-présélectionnés. Une équipe mobile de deux médecins formés (une psychiatre et un généraliste) se déplaçait à la SPADA pour réaliser les entretiens comportant un questionnaire quantifiant la santé avec un recueil de données socio-démographiques et passation des échelles SF-12, CIRS, RHS-15, BPRS et MINI Notre objectif principal était évalué par le nombre de participants éligibles ayant répondu à toutes les questions lors de l’entretiens. Résultats : sur 139 patients éligibles, 51 ont participé à l’étude (37%). Tous les patients inclus ont répondu au questionnaire socio-démographique et aux questionnaires SF12, CIRS et RHS-15. Le questionnaire BPRS a été proposé à 26 patients pour lesquels 100% des réponses ont été obtenues. En revanche, la réalisation du questionnaire MINI dans sa totalité n’a pas été possible. La durée moyenne du questionnaire était de 43 minutes et 12 secondes. Sur le plan logistique, le lieu choisi était adapté au recrutement. L'interprétariat téléphonique utilisé a été très satisfaisant. Un binôme mixte professionnels de santé était nécessaire. Peu de bilans sanguins ont été réalisés enquêteurs mais de nombreuses comorbidités ont été découvertes. Discussion : les premiers résultats analysés des questionnaires laissent présager un état de santé psychique très dégradé et une santé somatique relativement bonne. Les premiers résultats des bilans sanguins montrent toutefois une importante prévalence de pathologies somatiques, non déclarées lors des questionnaires. Conclusion : le protocole PREMENTADA a démontré sa faisabilité dans l’ensemble, mais quelques ajustements sont nécessaires. L’étude PREMENTADA, de grande envergure, permettra de vérifier nos résultats préliminaires et d’obtenir les informations nécessaires à l’accueil de la population des demandeurs d’asile sur le plan sanitaire.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02978089
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, October 26, 2020 - 11:13:56 AM
Last modification on : Tuesday, November 24, 2020 - 3:20:40 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, January 27, 2021 - 6:34:06 PM

File

THESE DEMPURE ECOSSE 01102020 ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02978089, version 1

Collections

Citation

Quentin Ecosse, Sarah Dempuré. Santé globale des personnes en situation de demande d'asile à Marseille, étude de faisabilité du protocole PREMENTADA. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02978089⟩

Share

Metrics

Record views

70

Files downloads

28