Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prédiction de la Dysfonction Chronique d'Allogreffe Pulmonaire (CLAD) par modélisation mathématique à partir des leucocytes circulants

Résumé : Introduction : la dysfonction chronique d’allogreffe pulmonaire (CLAD) constitue le problème majeur chez les receveurs d’une transplantation pulmonaire (TP) avec une réduction de leurs survies. L’objectif de cette étude était de déterminer des facteurs prédictifs d’apparition d’une CLAD par modélisation de la cinétique de chaque population de leucocytes sanguins circulants dans le temps. Matériels et méthodes : nous avons étudié, de façon rétrospective, les données biologiques issues de patients qui ont bénéficié d’une TP, suivis dans le cadre de la cohorte nationale Cohort in Lung Transplant (COLT) et ayant été classés par la Commission d’Adjudication de COLT comme présentant des signes de CLAD à 3 ans ou non (groupe « Stable »). Les données analysées étaient les numérations-formules sanguines réalisées au cours des 3 ans suivant la TP et qui ont ensuite été inclus dans un modèle mathématique pour estimer la cinétique de chaque population. Résultats : 111 patients ont été inclus, 80 dans le groupe Stable et 34 dans le groupe CLAD avec un effet protecteur chez les patients atteints de mucoviscidose avec un Odd Ratio (OR) à 0,09 [0,02 :0,35] p=0,02. Il existait une différence statistiquement significative entre les deux groupes avec un risque augmenté d’être atteint d’une CLAD chez les patients présentant une infection bactérienne à 1 an ou 2 ans avec, respectivement, un OR à 3,94 [1,63 : 9,74] et 4,31 [1,59 : 11,89]. La modélisation mathématique a permis de calculer un coefficient de « célérité » (C) qui représente une estimation de la vitesse de retour à la moyenne des PNN à partir de 180 jours. Il existe une corrélation significative entre C et la probabilité d’apparition d’une CLAD, après ajustement en analyse multivariée sur les facteurs confondants, avec un OR à 0,24 [0,06 :0,76] p=0,02. Plus la valeur de C est grande plus la probabilité d’une CLAD est faible, avec une Aire sous la courbe de notre test évaluée à 0,82 [0,71 :0,91]. Discussion : il s’agit de la première étude ayant mis en évidence la présence de taux de PNN circulants sanguins plus élevés chez les patients atteints d’une CLAD, témoignant probablement d’un rôle de cette inflammation à PNN dans l’apparition de cette CLAD. La modélisation mathématique de la cinétique des PNN apparaît comme un outil performant pour prédire son apparition de façon précoce.
Complete list of metadatas

Cited literature [29 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02982317
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, October 28, 2020 - 3:25:21 PM
Last modification on : Tuesday, November 3, 2020 - 3:22:17 AM

File

REY_JB_these.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02982317, version 1

Collections

Citation

Jean-Baptiste Rey. Prédiction de la Dysfonction Chronique d'Allogreffe Pulmonaire (CLAD) par modélisation mathématique à partir des leucocytes circulants. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02982317⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

25