A. De and M. , Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine, Fertilité » (Internet) disponible sur, 2019.

, « Les perturbateurs endocriniens, ANSES, 2017.

B. Le-bisphénol, Éviter une substitution du Bisphénol A par, 2019.

, « La fertilité de l'homme vieillissant, 2004.

G. Beets, Âge à la maternité et politiques sociales: Limiter le vieillissement des populations, Informations sociales, vol.132, issue.4, pp.126-137, 2006.

B. Blanc, G. Porcu, E. A. Stérilité, and . France-braun, Personal care product use and urinary phthalate metabolite and paraben concentrations during pregnancy among women from a fertility clinic, Journal of Exposure Science and Environmental Epidemiology, vol.24, pp.459-466, 2002.

. Caserta, Environment and women's reproductive health, Human Reproduction, vol.17, pp.418-433, 2010.

. Camelin, Maternal Smoke Exposure Impairs the Long-Term Fertility of Female Offspring in a Murine Model, Biology of Reproduction, vol.94, issue.2, pp.1-12, 2016.

C. Chamoux, L'influence des perturbateurs endocriniens sur la fertilité humaine. Vocation Sage-femme, vol.118, pp.42-43, 2016.

L. Chelli, S. Riquet, J. Perrin, and B. Courbière, Faut-il mieux informer les femmes jeunes sur leur fertilité ? Etude des connaissances sur une population d'étudiantes, Gynécologie Obstétrique Fertil, vol.43, issue.2, pp.128-160, 2015.

, Collège National des Gynécologue Obstétriciens Français, Extrait des mises à jour en

G. Médiale, Le mythe de la réserve ovarienne, 2008.

, « Les compétences générales des sages-femmes », disponible sur, 2015.

. Dechanet, Effects of cigarette smoking on female reproduction, Human Reproduction, vol.17, issue.1, pp.76-96, 2010.

. Gallo, Endocrine disrupting chemicals and ovulation : is there a relationship?, Environmental Research, vol.151, pp.410-418, 2016.

. Gayrard, Oral Systemic Bioavailability of Bisphenol A and Bisphenol S in Pigs, vol.127, issue.7, 2019.

. Hart, Physiological aspects of female fertility : role of the environment, modern lifestyle, and genetics, Physiological Reviews, vol.96, pp.873-909, 2016.

, État des lieux -Niveau de preuve et gradation des recommandations de bonne pratique, HAS, 2013.

, Santé -Environnement, INPES, 2014.

, Perturbateurs endocriniens -Définition et mécanismes d'action, INRS, 2018.

, Un premier enfant à 28, INSEE, 2017.

, « Âge moyen de la mère à l'accouchement-Données annuelles de, INSEE, 1994.

». and D. Sur,

, Les troubles de la fertilité -État des connaissances et pistes pour la recherche, INSERM, 2013.

, Assistance Médicale à la Procréation (AMP), INSERM, 2018.

«. Obésité and ». , INSERM, 2019.

. Jurewicz, Triclosan exposure and ovarian reserve, Reproductive Toxicology, vol.89, pp.168-172, 2019.

. Karwacka, Exposure to modern, widespread environmental endocrine disrupting chemicals and their effect on the reproductive potential of women: an overview of current epidemiological evidence, Human Fertility, 2017.

, Fertilité, 2012.

. Menezo, The negative impact of the environment on methylation/epigenetic marking in gametes and embryos: A plea for action to protect the fertility of future generations, Molecular Reproduction and Development, vol.86, pp.1273-1282, 2018.

, « Perturbateurs endocriniens, 2015.

, Stratégie Nationale sur les perturbateurs endocriniens 2 », disponible sur, 2019.

. Minguez-alarcon and . Gaskins, Female exposure to endocrine disrupting chemicals and fecundity : a review, Obstetrics and Gynecology, vol.29, issue.4, pp.202-211, 2017.

, Rapport historique sur les effets pour l'homme de l'exposition aux perturbateurs endocriniens chimiques -Communiqué de presse, OMS, 2013.

«. Obésité and ». , OMS, 2018.

, Suivi gynécologique et contraception, Ordre National des Sages-femmes, 2019.

F. Santé-publique, « La fertilité des couples en France, 2012.

. Streuli, « Dosage sérique de l'hormone antimüllérienne en gynécologie : indications et limites, Revue Médicale Suisse, vol.9, pp.1954-1958, 2013.

P. Terriou, F. First, and . Tran, Depletion of follicles accelerated by combined exposure to phthalates and 4-vinylcyclohexene diepoxide, leading to premature ovarian failure in rats, Reprodutive Toxicology, vol.50, pp.60-67, 2017.

. Vabre, Environmental pollutants, a possible etiology for premature ovarian insufficiency : a narrative review of animal and human data, Environmental Health, pp.16-37, 2017.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01604270

W. Hamish, B. Wallace, and T. W. Kelsey, Human Ovarian Reserve from Conception to the Menopause, PloS ONE, vol.5, issue.1, p.8772, 2010.

. Wang, Associations of female exposure to bisphenol A with fecundability: Evidence from a preconception cohort study, Environmental International, vol.117, pp.139-145, 2018.

. Wesselink, Prospective study of cigarette smoking and fecundability, Human Reproduction, vol.34, issue.3, pp.558-567, 2018.

. Zhang, Di(2-ethylhexyl)phthalate: Adverse Effects on Folliculogenesis That cannot be neglected, Environmental and Molecular Mutagenesis, vol.57, pp.579-588, 2016.

, Quel est votre domaine d'études / votre domaine professionnel ? 1. Agriculture -Bois 2. Architecture -Paysage -Urbanisme 3. Armée -Sécurité 4. Arts -Artisanat -Culture 5. Assurance -Banque 6. Audiovisuel -Information -Communication 7. Construction durable -Bâtiment et travaux publics 8

. Enseignement--recherche, , vol.10

, Avez-vous déjà entendu parler de la notion de réserve ovarienne ? 1. Oui 2. Non

, Si vous avez répondu oui : seriez-vous capable de la définir en quelques mots ? ?????????????????????????????????????????????????????? ??????????????????????????????????????????????????????

, Votre réserve ovarienne (elle traduit votre capacité à obtenir une grossesse) est : 1. Infinie 2. Limitée 3. Ne sait pas

, Jusqu'à quel âge pensez-vous pouvoir envisager une grossesse ? ???????????????????????????????????????????????????

, Concernant votre suivi gynécologique, avez-vous déjà consulté un gynécologue ou une sage-femme ? 1. Oui 2. Non 1. Préservatif 2. Pilule (oestro-progestative ou progestative) 3

=. Stérilet, Anneau oestro-progestatif 5

, Méthodes naturelles

:. Autres and . .. ??????????,

, A quel(s) moyen(s) d'information(s) êtes-vous le plus sensible ?

, Aux réseaux sociaux (Facebook, Twitter?)

. Flyers,

, Articles de journaux, magazines 5. Emissions de radio 6

, quelle(s) méthode(s) préférentielle(s) utilisez-vous ? (Plusieurs réponses possibles) 1. Réseaux sociaux 2. Recherche internet 3. Livre, dictionnaire 4. Revue spécialisée 5. Forum internet 6. Autre : ??????????, Lorsque vous souhaitez rechercher une information

, A quels types de messages de prévention pensez-vous être le plus sensible ? (Plusieurs réponses possibles) 1. Audio 2. Visuel (image, illustration

, Audio et visuel (vidéo?)

T. Ecrit,

, J'apprécie le temps et l'attention que vous avez consacré à répondre à ce questionnaire et je vous en remercie

, En parallèle, l'âge de la femme à la première grossesse ne cesse d'augmenter (28.5 ans en 2015). Ainsi, nous nous sommes intéressés aux facteurs environnementaux et comportementaux pouvant altérer la réserve ovarienne chez la femme. Nous avons également réalisé une enquête de terrain afin d'identifier la vision des femmes de leur propre fertilité et de déterminer le moyen de prévention efficace afin de diffuser un message de prévention concernant leur fertilité, Contexte : L'infertilité concerne aujourd'hui 1 couple sur 7

, Objectifs : L'objectif principal était d'identifier les facteurs environnementaux et comportementaux à risques d'entrainer une diminution de la réserve ovarienne et/ou de perturber la fertilité féminine

. Méthodes, Revue de littérature et réalisation d'une enquête de terrain portée sur les connaissances des femmes sur la réserve ovarienne, leur projet de maternité, ainsi que leurs moyens préférentiels d'information utilisés, Résultats : De nombreuses substances ont été identifiées comme à risques de perturber la fertilité féminine

U. Néanmoins, études démontrent la nécessité de réaliser des études complémentaires afin d'identifier le mécanisme d'action et de conclure sur les effets potentiels engendrés, encore mal identifiés

, Concernant l'enquête de terrain, la réalisation d'études (de plus en plus longues) chez la jeune femme retarde leur projet de maternité. Plus de la moitié (52%) des femmes interrogées n'ont jamais entendu parler du terme de « réserve ovarienne » et ont une vision trop optimiste de la fertilité féminine

, Conclusion : Il est donc urgent de se prémunir de certains facteurs, et d'informer la population quant aux agents toxiques rencontrés mais également sur la physiologie de la fertilité de la femme et les moyens existants pour la protéger

, Mots-clefs : Fertilité féminine, réserve ovarienne, perturbateurs endocriniens, environnement, cosmétiques, prévention