Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les recommandations du CCAFU sont-elles appliquées chez les patients âgés de plus de 70 ans atteints d’un cancer de la prostate ? Analyse de 2013 à 2018 sur le territoire des Hautes Alpes

Résumé : But : mettre en évidence l’application du traitement en accord avec les recommandations du CCAFU, chez le patient âgé de plus de 70 ans atteint du cancer de prostate en se basant sur décision de la RCP sur le territoire des Hautes Alpes de 2013 à 2018. Rappeler les options thérapeutiques en fonction des différents stades du cancer. Observer l’utilisation de l’oncodage et de l’évaluation onco gériatrique. Méthode : il s’agit d’une étude observationnelle descriptive transversale, bicentrique, réalisée au sein du CHICAS de Gap et de la polyclinique Alpes du Sud. L’étude a été réalisée de manière rétrospective sur la période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2018. Le critère de jugement principal correspondait à l’application des recommandations nationales de la CCAFU. Les critères de jugement secondaires étaient la réalisation du G8, l’initiation d’une évaluation oncogériatrique, et l’étude des stades évolutifs du CaP et les traitements proposés. Résultats : l’adéquation de la proposition thérapeutique au référentiel national est élevée (97,89 %). La non-conformité au référentiel, après analyse des dossiers, est due à l’absence d’évaluation onco-gériatrique après réalisation d’un score G8<14 soit 5 patients sur 19 grille oncodage < 14 (26,32%). Le score du G8 est insuffisamment réalisé (5,05%). L’initiation de l’EGA dans cette étude a été réalisée (2013-2018) majoritairement pour les patients métastatiques. 83 patients sur 475 ont bénéficié par la suite d’une évaluation gériatrique sur la période 2013-2018 avant même les recommandations du CCAFU. Concernant la cohorte de cancer de prostate non métastatique hormono sensible, la plupart des RCP concluaient à une radiothérapie de rattrapage (60,61%). Concernant la cohorte de cancer de prostate métastatique hormono-naïf, une hormonothérapie couplée à une chimiothérapie était proposée dans 18,6% des cas et l’utilisation d’une hormonothérapie de 1ère génération associée à une hormonothérapie de 2nd génération représentait 9,30% des dossiers RCP. Concernant la cohorte de cancer de prostate métastatique hormonosensible, 9 RCP concluaient à un blocage androgénique, soit 100% d’hormonothérapie proposée pour la cohorte. Concernant la cohorte de cancer de prostate métastatique résistant à la castration, une hormonothérapie de 2nde génération couplée à une hormonothérapie était proposée (soit 54,55% des traitements grâce à l’ATU). La chimiothérapie couplée à l’hormonothérapie représente 42% des conclusions des RCP. Conclusion : au vu des résultats, et en fonction des stades, les recommandations nationales semblent appliquées lors des RCP de 2013 à 2018 sur le territoire des Hautes Alpes, tout en intégrant l’évaluation gériatrique qui joue un véritable rôle sur la décision finale notamment dans le contexte des cancers métastatiques.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03014718
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, November 19, 2020 - 3:32:39 PM
Last modification on : Thursday, November 26, 2020 - 3:21:13 AM
Long-term archiving on: : Saturday, February 20, 2021 - 8:08:07 PM

File

The`se LOPEZ Julie 15.10.2020....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03014718, version 1

Collections

Citation

Julie Lopez. Les recommandations du CCAFU sont-elles appliquées chez les patients âgés de plus de 70 ans atteints d’un cancer de la prostate ? Analyse de 2013 à 2018 sur le territoire des Hautes Alpes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03014718⟩

Share

Metrics

Record views

11

Files downloads

13