Impact de l'arrêt de l'isolement des patients porteurs d'E.Coli BLSE en réanimation, étude avant-après - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Impact de l'arrêt de l'isolement des patients porteurs d'E.Coli BLSE en réanimation, étude avant-après

Abstract

Objectifs : à ce jour, peu d’études existent quant à l'impact des précautions complémentaires contact sur Escherichia Coli producteur de bêtalactamase à spectre étendu (E. Coli BLSE). L’objectif de cette étude consiste à comparer l’incidence des infections acquises en réanimation à E. Coli BLSE avant et après l’arrêt des précautions complémentaires contacts pour les patients porteurs d’E. Coli BLSE en service de réanimation. Les objectifs secondaires sont de montrer la densité d’incidence d’infection à E. Coli BLSE et autres entérobactéries BLSE avant et après arrêt de ces précautions complémentaires contact. Matériel et Méthodes : il s’agit d’une analyse intermédiaire d’une étude monocentrique rétrospective réalisée entre le 1er Juillet 2014 et le 30 juin 2020, incluant tous les patients admis en réanimation depuis plus de 48h avec au moins un prélèvement biologique positif à une entérobactérie BLSE parmi E. Coli, K. Pneumoniae et E. Cloacae. L’incidence des infections acquises en réanimation à E. Coli BLSE a été comparée avant et après l’arrêt des précautions complémentaires contact, qui a débuté le 1er Juillet 2018. Les densités d’incidence d’infection et de colonsiation à ces trois entérobactéries ont aussi été mesurées. Des données de consommations hospitalières ont été comparées après la modification des pratiques d’hygiène. Résultats : sur 4007 patients analysés, 462 ont été inculus et parmi eux, 12 infections acquises à E. Coli BLSE ont été observée sur les 55 décrites durant l’étude. Il n’y avait pas d’augmentation d’incidence d’infections acquises en réanimation à E. Coli BLSE après l’arrêt des précautions complémentaires contact (3.2 vs 0.8%, p=0.19), ni d’augmentation d’incidence d’infections acquises pour les autres entérobactéries BLSE. Les densités d’incidence d’infections à ces trois entérobactéries n’étaient également pas augmentées. L’adaptation des pratique d’hygiène n’a pas amené d’augmentation de densité d’incidence de colonisation à ces trois entérobactéries, ni de surconsommation en Imipenème (p= 0.98) ou Meropenem (p= 0.34). Une économie de matériel (blouses et tabliers) a été aussi observée. Conclusion : les résultats préliminaires de cette étude avant-après (6 ans sur les 8 années prévues), suggèrent que l’arrêt des précautions complémentaires d’hygiène portant spécifiquement sur E coli BLSE ne modifie pas l’incidence de ses infections en réanimation. Ce résultat est conjugué à l’absence d’augmentation des infections par d’autres entérobactéries productrices de BLSE. Les précautions standard (et non l’absence de précautions) semblent donc suffisantes lors d’une portage d’E Coli BLSE.
Fichier principal
Vignette du fichier
THESE MELINAND 21-10-20(1).pdf (4.43 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03019145 , version 1 (23-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03019145 , version 1

Cite

Aldrick Melinand. Impact de l'arrêt de l'isolement des patients porteurs d'E.Coli BLSE en réanimation, étude avant-après. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03019145⟩
101 View
403 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More