Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie (RAAC) dans l’œsophagectomie par voie transhiatale oncologique chez des patients atteints d'adénocarcinome de la jonction œsogastrique

Résumé : Introduction : l'œsophagectomie reste l'une des opérations les plus invasives avec un taux de morbidité postopératoire très élevé mais reste la seule option curative pour la majorité des patients atteints d'un cancer de la jonction œsogastrique. La Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie (RAAC) vise à accélérer la récupération et à réduire la morbidité postopératoire. L'expérience de la mise en œuvre d’un protocole RAAC dans l'œsophagectomie par voie transhiatale (OTH) est relativement limitée. Le but de l’étude était d’évaluer la faisabilité, la sécurité et les résultats cliniques de la mise en œuvre d'un programme RAAC après OTH. Méthodes : cette étude d'observation unicentrique s'est appuyée sur une base de données prospective entre janvier 2009 et novembre 2019. Tous les patients subissant une OTH pour un cancer de la jonction œsogastrique ont été divisés en deux groupes: le "groupe conventionnel" était constitué de patients ayant reçu des soins standard avant l'introduction du protocole RAAC, tandis que le "groupe RAAC" était constitué de patients ayant suivi le protocole RAAC après son introduction à partir de janvier 2016. Le critère de jugement principal était la morbidité globale à 90 jours. Les critères de jugement secondaires étaient la durée totale du séjour à l'hôpital, le taux de réadmission et la compliance au protocole RAAC. Résultats : un total de 123 patients [groupe conventionnel (n=78) et groupe RAAC (n=45)] ont été inclus. Il n'y a pas eu de différences dans les caractéristiques entre les deux groupes. La morbidité globale était significativement plus faible dans le groupe RAAC (42%) que dans le groupe conventionnel (64%, p=0,02), expliqué par une diminution des complications majeures. La durée totale moyenne d'hospitalisation était significativement plus faible dans le groupe RAAC (15,5 jours) que dans le groupe conventionnel (21,9 jours, p<0,01). Il n'y avait pas de différence dans le taux de réadmission. Le taux de compliance globale au protocole RAAC était de 88 % par patient dans le groupe ERAS contre 31 % dans le groupe conventionnel (p<0,001). Conclusion : le protocole RAAC est faisable et sûr chez les patients opéré d’une OTH. Il permet de réduire le taux de morbidité globale et de raccourcir la durée du séjour sans augmenter le taux de réadmission. Une réduction significative des complications non chirurgicales a été constatée, mais aussi des complications chirurgicales.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03026382
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, November 26, 2020 - 4:25:54 PM
Last modification on : Thursday, December 3, 2020 - 3:21:37 AM

File

The`se Vincent Niziers.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03026382, version 1

Collections

Citation

Vincent Niziers. Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie (RAAC) dans l’œsophagectomie par voie transhiatale oncologique chez des patients atteints d'adénocarcinome de la jonction œsogastrique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03026382⟩

Share

Metrics

Record views

20

Files downloads

44