Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact du vecteur héliporté, au niveau régional, dans la prise en charge préhospitalière des patients présentant un AVC

Résumé : Objectif : l’accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique est une pathologie fréquente et grave. Les actes thérapeutiques sont limités par une fenêtre temporelle étroite. L’Agence régionale de santé (ARS) PACA, dans son plan AVC PACA a établi un maillage territorial, dictant les bonnes pratiques d’orientation des patients vers les unités neurovasculaires (UNV). Dans ce contexte, le choix du vecteur le plus pertinent est capital. L’objectif de notre étude est de réaliser une revue des pratiques d’engagement des vecteurs héliportés par les Services d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU) de la région PACA et d’analyser si ces pratiques sont conformes aux bonnes pratiques fondamentales dictées par l’ARS Matériel et Méthode : nous avons réalisé une étude rétrospective, multicentrique, concernant l’ensemble des interventions héliportées des héliSMUR 13, 83 et 84 dans un contexte de suspicion d’AVC ou d’AVC ischémique confirmé, sur les années 2018 et 2019. Nous avons séparé les transports de patients suspects d’AVC en condition thrombolyse, des transports secondaires de patients victimes d’AVC ischémiques vers des UNV expertes. Dans un premier temps, nous analysons si les indications de déclenchements d’héliSMUR sont conformes aux bonnes pratiques dictées par l’ARS, à savoir, une diminution du temps de trajet qui survient au-delà de 40km de distance. Dans un second temps, nous analysons si le transport des patients vers les UNV est conforme au maillage territorial établi par l’ARS. Résultats : notre étude inclus 141 patients adultes transportés par un vecteur héliporté dans un contexte de suspicion d’AVC ou d’AVC ischémique diagnostiqué. Dans le groupe des transports en condition thrombolyse, tous les transports étaient justifiés par le critère de distance et le maillage territorial n’était pas respecté dans 22% des cas. Le non-respect du maillage territorial n’allongeait pas de manière significative la durée du vol (p=0.068), mais rendait les équipes médicales et l’héliSMUR disponibles plus rapidement. Dans le groupe de transports secondaires vers une UNV experte, le maillage territorial n’était pas respecté dans 12% des cas. Conclusion : l’indication d’engagement d’un vecteur héliporté dans un contexte d’AVC est conforme aux bonnes pratiques d l’ARS dans les SAMU centre 15 des départements des bouches du Rhône, du Var et du Vaucluse. Le maillage territorial dicté par l’ARS ne s’applique pas au vecteur héliporté dans la mesure ou son non-respect n’augmente pas significativement la durée du vol mais permet de rendre les équipes médicales et l’héliSMUR disponibles plus rapidement.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03040251
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Friday, December 4, 2020 - 11:27:58 AM
Last modification on : Friday, December 11, 2020 - 3:30:36 AM
Long-term archiving on: : Friday, March 5, 2021 - 6:42:49 PM

File

Thèse AVC héliportés - MAMM...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03040251, version 1

Collections

Citation

Yidir Mammar. Impact du vecteur héliporté, au niveau régional, dans la prise en charge préhospitalière des patients présentant un AVC. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03040251⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

27