Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Relations entre la stigmatisation et la qualité de vie des personnes atteintes de schizophrénie

Résumé : La schizophrénie est le trouble mental le plus associé à la stigmatisation. La stigmatisation a également été largement associée à une qualité de vie altérée dans cette population. Les relations entre la stigmatisation et la qualité de vie n’ont jamais été explorées en Amérique latine et se sont principalement concentrées sur l'auto-stigmatisation et l'estime de soi dans d'autres pays. Explorer les multiples dimensions de la stigmatisation en lien avec les dimensions de la qualité de vie pourraient améliorer l’efficacité des programme d’interventions. Le but de cette étude était de déterminer quelles dimensions de stigmatisation étaient associées à la qualité de vie dans un échantillon de sujets atteints de schizophrénie stabilisés de trois pays d'Amérique latine. 253 patients ont été recrutés en ambulatoire dans trois centres publiques de soins de trois pays d’Amérique Latine. La stigmatisation a été évaluée par l’Internalized Stigma of Mental Illness scale (ISMI-12) et la qualité de vie par un auto-questionnaire spécifique, le SQoL18. Dans les résultats de l’étude une qualité de vie altérée a été associée à chaque dimension de la stigmatisation (stigmatisation sociale, expérience de la stigmatisation et auto-stigmatisation), indépendamment des caractéristiques démographiques et de la maladie de l’échantillon. Plus précisément, la stigmatisation sociale et l’auto-stigmatisation étaient toutes deux associées à une altération de l’estime de soi et du bien-être psychologique. La stigmatisation sociale était spécifiquement associée à une détérioration du bien-être physique et des relations amicales. L’auto-stigmatisation était associée à une autonomie réduite et l’expérience de la stigmatisation avec une vie sentimentale altérée. Ces résultats confirment l’importance de la stigmatisation sur la qualité de vie des personnes souffrant de schizophrénie et identifient de nouvelles cibles pour développer des programmes axés sur la stigmatisation. Beaucoup de programmes d’intervention sont centrés sur l’auto-stigmatisation alors que la stigmatisation sociale s’est avérée associé à plusieurs domaines de qualité de vie altérée. La stigmatisation et la qualité de vie peuvent avoir une relation bidirectionnelle et le ciblage de certains domaines spécifiques de la qualité de vie peut également améliorer l'efficacité de ces programmes pour réduire l'impact de la stigmatisation sur la qualité de vie des sujets atteints de schizophrénie.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03100191
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, January 6, 2021 - 3:06:42 PM
Last modification on : Friday, January 8, 2021 - 3:26:53 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 7, 2021 - 8:27:49 PM

File

Thèse Julia Habib.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03100191, version 1

Collections

Citation

Julia Habib. Relations entre la stigmatisation et la qualité de vie des personnes atteintes de schizophrénie. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03100191⟩

Share

Metrics

Record views

98

Files downloads

113