Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Facteurs associés à l'hypotension orthostatique chez les patients âgés chuteurs en hôpital de jour

Résumé : Introduction : l’hypotension orthostatique est un facteur de risque de chute fréquemment retrouvé. La bonne connaissance des facteurs qui y sont associés peut permettre de mieux prendre en charge les patients âgés afin de limiter les chutes. L’objectif de cette étude est d’analyser les facteurs associés à une hypotension orthostatique en hôpital de jour chez des patients chuteurs de plus de 75ans. Méthode : il s’agit d’une étude observationnelle analytique transversale monocentrique menée à l’hôpital de jour gériatrique de l’hôpital nord du CHU de Marseille entre septembre 2016 et septembre 2018. Chaque patient a bénéficié d’une évaluation gériatrique standardisée et d’une mesure d’hypotension orthostatique. Résultats : parmi les 318 patients inclus dans l’analyse (âge moyen 84,95ans), 134 présentent une hypotension orthostatique (42,1%). La mesure d’une pression artérielle est plus élevée en position couchée chez les patients avec une hypotension orthostatique (PAS : 143 vs 137 ; p=0,007 et PAD : 71 vs 68 ; p=0,041). Les patients avec une hypotension orthostatique ont plus souvent un antécédent de maladie de Parkinson (10,4% vs 3,3% ; p=0,009), prennent davantage de traitements psychotropes (56,7% vs 43,5% ; p=0,02) et ont plus fréquemment un mini-MNA à risque (51,5% vs 39,1% ; p=0,028). En analyse multivariée, l’hypotension orthostatique est associée à une artériopathie oblitérante des membres inférieurs (OR : 4,193, IC95%[1,302-13,501] ; p=0,016). La prise d’un inhibiteur de l’enzyme de conversion (IEC) (18,7% vs 28,8% ; p= 0,038), un MMSE entre 24 et 30 (29,9% vs 46,2% ; p=0,003), et un mini-MNA normal (23,9% vs 37,5% ; p=0,01) apparaissent comme protecteurs vis-à-vis de l’hypotension orthostatique. Conclusion : la prise d’un IEC, un MMSE entre 24 et 30 et un mini-MNA normal semblent protecteurs, tandis qu’une pression artérielle plus élevée en position couchée, une maladie de Parkinson, les psychotropes et un mini-MNA à risque semblent plus à risque d’hypotension orthostatique.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03102364
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, January 7, 2021 - 3:10:05 PM
Last modification on : Tuesday, January 12, 2021 - 3:21:02 AM

File

THESE ROMPTEAU.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03102364, version 1

Collections

Citation

Émilie Rompteau. Facteurs associés à l'hypotension orthostatique chez les patients âgés chuteurs en hôpital de jour. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03102364⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

7