Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de l'impact du décubitus ventral sur les variations de pression intracrânienne

Résumé : Contexte : le but principal de cette étude était d’évaluer l’évolution de la pression intra crânienne (PIC) lors du décubitus ventral (DV) chez des patients neurolésés en syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA) avec un monitorage continu de la PIC. Matériels et méthodes : les patients majeurs en SDRA et monitorés par un capteur de PIC étaient éligibles dans trois centres, rétrospectivement. Des paramètres respiratoires, hémodynamiques et neurologiques dont la PIC, la pression de perfusion cérébrale (PPC), la fraction expirée en dioxyde de carbone (CO2fe), étaient récoltés de façon continue lors du DV (séquence B), et deux périodes entourant ce DV (séquences A et C) pour le groupe DV, et pendant 12 heures pour le groupe contrôle qui n’a pas fait de DV. Le critère de jugement principal était la comparaison de la valeur moyenne de la PIC pendant le décubitus dorsal (DD) à la séance de DV dans le groupe DV. Les critères de jugement secondaires étaient la comparaison de la valeur moyenne de la PIC du groupe DV au groupe contrôle, et déterminer les facteurs prédictifs de l’évolution de la PIC. Résultats : 23 patients ont été inclus. 11 dans le groupe DV, 12 dans le groupe contrôle. La durée médiane des DV était de 16h. La valeur moyenne de la PIC pour la séquence A dans le groupe DV était de 12 mmHg (± 8) contre 15 mmHg (± 12) dans la séquence B du groupe DV. Cette différence était non statistiquement significative (p = 0.06). La taille d’effet était de -0.4 avec une magnitude de deux (effet faible selon Cohen). La valeur moyenne de la PIC du groupe contrôle était de 13 mmHg (± 6). Il n’y avait aucune différence statistiquement significative entre les séquences A et B du groupe DV et le groupe contrôle concernant la PIC. L’amélioration de l’hématose, par une augmentation du rapport PaO2/FiO2, était significative dans le groupe DV, marquant ainsi un critère de gravité chez nos patients. Dans les analyses multivariées, seul le paramètre CO2fe prédisait l’évolution de la PIC de façon significative. Conclusion : la pratique du décubitus ventral chez les patients neurolésés présentant un syndrome de détresse respiratoire aigüe n’augmente pas de manière cliniquement significative les valeurs de pression intracrânienne. Les éventuels effets délétères sont à balancer avec les effets bénéfiques attendus sur l’hématose et le contrôle de la capnie.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03116886
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, January 20, 2021 - 4:40:28 PM
Last modification on : Saturday, January 23, 2021 - 3:19:00 AM

File

THESE PLANCHE 30-04-20.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03116886, version 1

Collections

Citation

Thibaut Planche. Évaluation de l'impact du décubitus ventral sur les variations de pression intracrânienne. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03116886⟩

Share

Metrics

Record views

17

Files downloads

17