Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prédiction de l’insight clinique dans une population de patients atteints de Schizophrénie : étude de la perfusion cérébrale (SPECT), suivi sur un an

Résumé : Contexte : le manque d’insight est un symptôme fréquent de la schizophrénie. Il a été suggéré qu’un insight préservé était prédictif de meilleurs résultats dans la prise en charge des patients atteints de schizophrénie, en faisant ainsi un objectif majeur de la prise en charge. La compréhension du substrat neurobiologique qui sous-tend l’insight pourrait servir à développer des stratégies thérapeutiques ciblées. L’objectif de notre étude était d’identifier des facteurs prédictifs de l’insight en neuro-imagerie (SPECT) dans une population de patients atteints de schizophrénie. Méthode : nous avons recruté 60 patients atteints de schizophrénie (âge moyen : 32,6 ans ± 8,0 ; M/F :48 / 12). Nous avons examiné la perfusion cérébrale de ces patients en Tomographie par Émission Mono-Photonique, Single Photon Emission Computed Tomography (SPECT) à T0. La conscience de la maladie a été évaluée à T1 grâce à l’échelle SUMD (Scale to Assess Unawareness of Mental Disorders). Nous avons dans un premier temps effectué une analyse de régression linéaire pour déterminer si des facteurs cliniques et sociodémographiques pouvaient expliquer le score SUMD à T1. Puis nous avons effectué une analyse de régression multiple pour étudier la relation entre la perfusion cérébrale à T0 et la conscience de la maladie à T1. Résultats : une hypo perfusion des régions temporale gauche, frontale droite (gyrus pré central), pariétale droite et cérébelleuse postérieure prédit un insight altéré à 14,7mois (T1). Aucune variable clinique ou sociodémographique à T0 ne prédisait de manière significative (p>0,05) le score SUMD à T1. Conclusion : cette étude identifie les facteurs prédictifs de neuro imagerie (SPECT) de la l’insight (SUMD) dans une population de patients atteints de schizophrénie. Les résultats suggèrent que l'hypoperfusion d'un réseau sensorimoteur et limbique impliquant le lobe frontal (gyrus pré-central), temporal gauche, pariétal droit et du cervelet postérieur est liée à une altération de l’insight. Ces résultats concordent avec ceux d'autres études portant sur les régions du cerveau impliquées dans l’insight dans la schizophrénie, ainsi qu'avec les données actuelles de la littérature sur le rôle du cervelet et du cortex sensorimoteur dans la conscience de la maladie. La réalisation du SPECT dans l'évaluation initiale des patients atteints de schizophrénie semble pertinente. En effet, grâce aux données prédictives sur la perfusion cérébrale, des stratégies thérapeutiques ciblées influençant l’insight des patients atteints de schizophrénie pourraient être mises en œuvre le plus tôt possible dans leur traitement.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03134286
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, February 8, 2021 - 11:12:07 AM
Last modification on : Tuesday, February 16, 2021 - 3:19:42 AM

File

BALLESTER thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03134286, version 1

Collections

Citation

Eugénie Ballester. Prédiction de l’insight clinique dans une population de patients atteints de Schizophrénie : étude de la perfusion cérébrale (SPECT), suivi sur un an. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-03134286⟩

Share

Metrics

Record views

15

Files downloads

2