Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Efficacité et facteurs prédictifs de réponse de la stimulation magnétique transcrânienne dans la dépression résistante : étude naturalistique

Résumé : La dépression est une maladie mentale fréquente (prévalence vie entière d’environ 15 à 20 %) et invalidante, qui entraîne une augmentation de la morbi-mortalité. Les médicaments antidépresseurs constituent le traitement de première ligne de la dépression, cependant 20 à 40 % des patients n’obtiennent pas de réponse clinique satisfaisante, même avec plusieurs lignes de traitement bien conduites. La stimulation magnétique transcrânienne répétée (rTMS) est une technique de neuromodulation non invasive ayant démontré son efficacité dans la dépression résistante unipolaire ou bipolaire au travers de nombreuses méta-analyses d’essais cliniques randomisés vs placebo, ainsi que d’études naturalistiques. Dans la plupart des études, un protocole de rTMS haute fréquence stimulant le cortex préfrontal dorsolatéral gauche est utilisé, d’autres études utilisent un protocole basse fréquence stimulant le cortex préfrontal dorsolatéral droit, les méta-analyses comparant ces deux protocoles ne retrouvant pas de différence significative. Dans cette étude naturalistique rétrospective réalisée au CHU de Montpellier, les patients présentant une dépression pharmacorésistante étaient inclus dans un protocole de rTMS basse fréquence, puis en cas de réponse insuffisante le protocole était changé pour de la rTMS en haute fréquence. Le taux de réponse et de rémission étaient mesurés, et des facteurs sociodémographiques ou cliniques associées à une meilleure réponse recherchés. Parmi les 119 patients inclus dans l’étude, 47,6 % ont répondu à la rTMS, et 22,9 % étaient en rémission à la fin du traitement, selon l’échelle MADRS. Les taux de réponse et rémission à la fin du protocole de rTMS basse fréquence étaient de 31 % et 17 % respectivement. Parmi les patients n’ayant pas répondu à la rTMS basse fréquence et pour lesquels un protocole haute fréquence a été effectué, les taux de réponse et de rémission étaient de 38,9 % et 12,2 %. Parmi les facteurs sociodémographiques et cliniques recherchés (âge, sexe, diagnostic principal, durée de l’épisode, durée de la maladie, nombre de résistances médicamenteuses, nombre de traitements en cours, score MADRS initial), aucun n’était associé à une différence de réponse significative. Cette étude, à notre connaissance la seule à étudier la rTMS haute fréquence chez des patients n’ayant pas répondu à la basse fréquence, retrouve des taux de réponse et de rémission comparables aux autres études randomisés ou naturalistiques analysant les résultats de la rTMS dans la dépression résistante. Malgré un niveau de résistance élevée (8 traitements en moyenne), la réponse à la rTMS est satisfaisante. Par ailleurs, le taux relativement élevé de répondeurs en haute fréquence en cas d’échec de la basse fréquence est en faveur de la poursuite du traitement par rTMS avec un protocole différent en cas de non-réponse à un premier protocole.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03141671
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Monday, February 15, 2021 - 2:17:05 PM
Last modification on : Wednesday, May 12, 2021 - 3:29:46 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2023-02-15

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03141671, version 1

Citation

Victor Naimi. Efficacité et facteurs prédictifs de réponse de la stimulation magnétique transcrânienne dans la dépression résistante : étude naturalistique. Human health and pathology. 2020. ⟨dumas-03141671⟩

Share

Metrics

Record views

26