Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Analyse qualitative des déterminants de l’évolution de la prescription en activité physique adaptée par les médecins généralistes à la suite de la mise en place du dispositif Bougez sur ordonnance® en Occitanie

Résumé : Dans le but d’inclure l’activité physique adaptée (APA) dans le parcours de soins en tant que thérapie non médicamenteuse, l’APA est inscrite dans le code de la santé publique, depuis 2016. En Occitanie, la DRJSCS a mis en place le dispositif d’APA Bougez sur ordonnance® (BSO) pour pallier un manque de prescription médicale en APA, sur le territoire. Par conséquent, l’objectif principal de l’étude était d’analyser les déterminants d’évolution de la prescription d’activité physique des médecins généralistes en Occitanie, à la suite de la mise en place du dispositif BSO. Matériel et méthode : nous avons réalisé une étude qualitative analytique multicentrique. Neuf médecins généralistes installés en Occitanie ont été interviewés. Deux groupes focus et 4 entretiens individuels ont été effectués, à l’aide d’un guide d’entretien. Le discours des médecins a été analysé par méthode thématique. L’analyse des donnés a été faite en continue, les entretiens ont été stoppés après saturation des données. Résultats : les déterminants principaux de l’évolution de la prescription en APA des médecins généralistes était l’information en APA reçue, la motivation des médecins pour prescrire, les moyens déployés, et la création de relations pluriprofessionnelles. Plus les médecins avaient été sensibilisés à l’APA et à l’existence du dispositif BSO, plus leurs prescriptions étaient facilitées. La mise en place d’une structure pour initier une thérapie non médicamenteuse était très motivante pour les médecins. La création de nouvelles relations pluridisciplinaires était un véritable atout selon les médecins généralistes, très satisfaits du développement d’un transfert sécurisant de compétences. Cependant, plusieurs freins de prescription ont été exprimés. Il existait chez les médecins, un manque de connaissance en APA et le sur le dispositif BSO. Le manque de temps et l’obligation de prioriser les soins ainsi que le manque de valorisation de l’acte de prescription étaient des facteurs limitants à leur motivation. Le manque de moyens était également un frein important. Ainsi, la capacité d’accueil du dispositif était trop restreinte et l’existence d’une disparité importante d’accès à l’APA, selon les territoires, limitaient l’intérêt d’une prescription écrite en APA. Les médecins déploraient enfin, un manque de partage d’expériences et de communication entre les professionnels. Afin de lever ces différents freins et de développer un réflexe de prescription en APA, les médecins généralistes recommandaient la constitution d’outils supplémentaires physiques et financiers.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03153655
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Thursday, June 17, 2021 - 11:38:01 AM
Last modification on : Saturday, July 3, 2021 - 3:16:04 AM

File

Thèse Dorian De Larquier 2.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03153655, version 1

Collections

Citation

Dorian de Larquier. Analyse qualitative des déterminants de l’évolution de la prescription en activité physique adaptée par les médecins généralistes à la suite de la mise en place du dispositif Bougez sur ordonnance® en Occitanie. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03153655⟩

Share

Metrics

Record views

15

Files downloads

4