Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le ressenti des patients face aux génériques, 20 ans après le droit de substitution par les pharmaciens

Résumé : Depuis 1999, les pharmaciens sont autorisés à substituer un médicament générique à celui prescrit, à condition que ce médicament soit dans le même groupe générique et que le médecin n’ait pas exclu cette possibilité par l’apposition de la mention manuscrite « non substituable » sur l’ordonnance. La réussite de la politique du générique dépend de la propension du patient à accepter la substitution. Dans mon travail, vingt ans après le droit de substitution accordé aux pharmaciens, 42% des patients déclarent avoir une confiance élevée dans les médicaments génériques et 57% des patients acceptent sans réserve la substitution générique lorsqu'elle a été proposée par le pharmacien. La mention « non substituables » sur leur prescription est demandée par 12% des patients. Le facteur clé pour améliorer la confiance des patients est l'information juste, sur la base des données scientifiques.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03180135
Contributor : Bu Santé Upjv Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, March 24, 2021 - 5:47:25 PM
Last modification on : Wednesday, November 3, 2021 - 7:13:49 AM

File

Vergano Marion. Thèse d'exerc...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03180135, version 1

Collections

Citation

Marion Vergano. Le ressenti des patients face aux génériques, 20 ans après le droit de substitution par les pharmaciens. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨dumas-03180135⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

19