Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Être accueillant familial de personnes âgées : un vécu positif malgré les nombreuses contraintes

Résumé : Les accueillants familiaux offrent une réelle alternative entre l’établissement spécialisé et le maintien au domicile des personnes âgées dépendantes. L’objectif de notre étude était d’explorer le vécu de ces accueillants familiaux. Méthode : nous avons conduit une étude qualitative, en interrogeant des accueillants familiaux de personnes âgées en entretiens individuels à partir d’un guide d’entretien, jusqu’à saturation des données, dans le département des Pyrénées-Orientales. Une approche phénoménologique par analyse sémio-pragmatique inspirée de CS Peirce a été utilisée avec triangulation des chercheurs. Résultats : quatorze accueillants familiaux ont été interviewés. Nous avons fait émerger cinq catégories conceptualisantes. Le choix initial pour devenir accueillant familial dépend d’un parcours personnel spécifique et d’une motivation d’améliorer sa vie professionnelle et familiale. Cette activité implique un profond engagement, une capacité d’organisation et une adaptation de sa vie personnelle et familiale. Les qualités humaines nécessaires sont entre autres : la sociabilité, l’empathie, le dynamisme et la polyvalence. L’accueil familial grâce à l’intégration à la vie familiale de l’accueillant offre un accompagnement privilégié et personnalisé de l’accueilli pendant sa vie et lors de sa fin de vie. Estimés et valorisés par leurs accueillis, les accueillants ont le sentiment d’être utiles, d’être à leur place. Au travers d’échanges soutenus par une relation privilégiée, ils s’enrichissent mutuellement. En accueillant chez lui une personne étrangère, l’accueillant s’engage seul dans un présentiel permanent et perd en intimité. Il est soumis à des contraintes importantes tout en faisant face à la méconnaissance et à la dévalorisation de son activité par la société. L’accueillant doit également concilier les injonctions paradoxales exigeant son dévouement sans se lier à ses accueillis. Discussion : l’accueil familial enrichit l’offre d’accompagnement de la personne âgée dépendante. Notre étude met en lumière la nécessité de revisiter ce dispositif en améliorant son statut, en simplifiant les démarches et en accompagnant les acteurs par les formations, le soutien des pairs et de l’institution, et un circuit de remplacement offrant du répit.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03205776
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Thursday, April 22, 2021 - 3:43:48 PM
Last modification on : Friday, June 4, 2021 - 11:50:03 AM

File

RAMOND Diane_thèse 2(1).pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03205776, version 1

Citation

Diane Ramond. Être accueillant familial de personnes âgées : un vécu positif malgré les nombreuses contraintes. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03205776⟩

Share

Metrics

Record views

9

Files downloads

10