Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude bi-centrique à propos de 2425 mastectomies avec et sans reconstruction mammaire immédiate de 2016 à 2020‎ : résultats, complications et détermination d'un score prédictif de complications post opératoire

Résumé : Introduction : malgré la tendance à l’augmentation croissante des chirurgies conservatrices associées aux techniques d’oncoplastie, la mastectomie reste encore largement indiquée, c’est pourquoi la question de la reconstruction mammaire apparaît être un enjeu majeur dans la prise en charge des patientes. Concernant les taux de complications des mastectomies rapportés dans la littérature, ils varient entre 5% et 61%. Nous rapportons notre expérience en analysant les données de 2 centres dans 2 villes distinctes (un Centre Hospitalo-universitaire (CHU) à Amiens et un Centre de Lutte Contre le Cancer à Marseille, l’Institut Paoli Calmettes (IPC)) sur une période de 4 ans permettant d’évaluer le taux de reconstruction mammaire immédiate (RMI), les taux de complications et d’établir un score prédictif de complication post opératoire. Matériels et méthodes : nous avons inclus toutes les mastectomies carcinologiques avec ou sans RMI, réalisées de Janvier 2016 à Juillet 2020 dans chacun des centres. Il s’agit d’une étude bi centrique rétrospective avec un recueil prospectif des données sur 4 ans afin de déterminer les résultats chirurgicaux immédiats et les complications, et d’observer les différentes pratiques selon les centres. Résultats : durant une période de 55 mois, 2425 mastectomies ont été réalisées sur 2269 patientes : 2112 mastectomies ont été réalisées sur 1983 patientes à l’IPC et 313 mastectomies ont été réalisées sur 287 patientes à Amiens. Au total, 1981 mastectomies pour cancer primitif ont été réalisées, 253 mastectomies pour récidive locale et 191 mastectomies prophylactiques. Le taux de complications (sein et site de prélèvement) pour les 2 centres confondus était de 34,2% (829/2425) dont 202 ré-interventions chirurgicales (grade 3) soit 24,40% des complications. Le taux de complications à l’IPC était de 31,90% : 29,9% pour le groupe RMI et 33,3% pour le groupe sans RMI, et au CHU d’Amiens, le taux de complications était de 49,20% : 53,4% pour le groupe RMI versus 47,1% pour le groupe sans RMI. On notera en particulier pour les RMI, que le taux de dépose de prothèse mammaire était de 7,2% à l’IPC et de 33% au CHU d’Amiens. En régression logistique binaire, les complications étaient significativement associées à l’année de traitement : moins de complications durant les 2 dernières années, le tabac : plus de complications pour les patients ayant un antécédent de tabac, l’âge : plus de complications pour les patients âgés de plus de 50 ans, l’antécédent de radiothérapie : plus de complications pour les patients ayant un antécédent de radiothérapie, le curage axillaire dans le temps opératoire de la mastectomie +/- RMI: plus de complications qu’un GS ou sans chirurgie axillaire et le poids de la mastectomie : plus de complications pour les poids > 300g).. En régression logistique binaire, les complications de grade 2 et 3 étaient significativement plus importantes uniquement pour un IMC> 30 avec p=0,02 avec un OR 1,8 (95%CI 1.26-2.69, p=0.002). L’équation suivante a été utilisée pour calculer un score de risque de complication : tabac + âge + antécédent de radiothérapie + geste axillaire associé + poids de la mastectomie. Un taux significativement croissant de complications (p<0,0001) et de grade 2-3 de complications a été observé pour un score simplifié plus élevé, à l’IPC et à Amiens avec des valeurs respectivement évaluées à une AUC 0,603 ((95%CI: 0.577-0.628) et 0,605 ((95%CI: 0.542-0.667). Conclusion : le taux et le grade des complications est différent dans les 2 séries et pourrait être imputable d’une part aux lambeaux microchirurgicaux qui n’étaient réalisés qu’au CHU d’Amiens et d’autre part à un biais de sélection venant de l’IMC puisque la proportion d’IMC>30 était plus importante dans la série amiénoise et pourvoyeuse de plus de complications de grade 2 et 3.Le score prédictif de complication pré opératoire peut être un outil qui permettrait d’orienter la stratégie thérapeutique le but étant de ne pas retarder les traitements adjuvants.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03255158
Contributor : BU Santé UPJV Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, June 9, 2021 - 12:37:52 PM
Last modification on : Friday, August 5, 2022 - 11:24:35 AM

File

Morante Léa. Thèse d'exercic...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03255158, version 1

Collections

Citation

Léa Morante. Étude bi-centrique à propos de 2425 mastectomies avec et sans reconstruction mammaire immédiate de 2016 à 2020‎ : résultats, complications et détermination d'un score prédictif de complications post opératoire. Gynécologie et obstétrique. 2021. ⟨dumas-03255158⟩

Share

Metrics

Record views

6

Files downloads

7