Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L’effet du protocole d’animation des discussions philosophiques sur la capacité des élèves à se décentrer

Résumé : La philosophie est encore peu pratiquée à l’école primaire. On pense souvent, à tort, que c’est une discipline réservée aux seuls lycéens. Pourtant, il nous semble que pratiquer la philosophie dès le plus jeune âge peut avoir des effets positifs sur le développement du raisonnement et l’oralisation de la pensée. Dans les programmes de 2016, le terme discussion à visée philosophique (DVP) apparaît clairement en cycles 2 et 3, ce qui constitue une nouveauté. On le retrouve essentiellement comme outil pour mettre en œuvre l’enseignement moral et civique à travers des thèmes tels que la tolérance, la moquerie, l’égalité de tous devant la loi, les droits et les devoirs. Si le terme est distinct du mot débat dans les programmes, il reste que ces discussions sont sanctuarisées à l’enseignement moral et civique. Pourtant, pour les promoteurs historiques des DVP, l’ambition de cette pratique est beaucoup plus large et ne se limite pas au développement du jugement moral. Comme l’explique Matthew Lipman, professeur de philosophie américain, fondateur d’une des principales méthodes de discussion à visée philosophique (DVP), dans le premier chapitre de l’ouvrage «La philosophie pour enfants : le modèle de Matthew Lipman en discussion» dirigé par Catherine Leleux, l’objet de la philosophie est de rechercher les caractéristiques génériques de la justesse du raisonnement. Philosopher n’est pas débattre car à la fin il n’y a pas de gagnant ou de perdant. Les DVP ont pour objectif de discuter, de mettre en œuvre sa raison.«Mettre en œuvre sa raison»est un objectif d’apprentissage souvent difficile à traduire pour les enseignants.Nous avons donc décidé d’étudier l’une des composantes déterminantes pour l’atteinte de cet objectif:la capacité de décentration des élèves. En effet, l’élève ne pourra raisonner s’il s’en tient uniquement à une vision autocentrée. Par ailleurs, pour mettre en œuvre ces discussions, les enseignants sont amenés à faire un choix entre différents protocoles d’animation. Dans le cadre de ce mémoire, nous avons donc choisi de comparer deux protocoles d’animation différents pour voir si l’un d’eux s’avérait plus efficace pour amener les élèves à se décentrer et donc à atteindre l’objectif d’apprentissage.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03263669
Contributor : Espé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, June 17, 2021 - 2:47:30 PM
Last modification on : Thursday, June 24, 2021 - 3:39:50 AM
Long-term archiving on: : Saturday, September 18, 2021 - 6:42:17 PM

File

memoire_Brahmi-Dubois-version_...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03263669, version 1

Citation

Pauline Brahmi, Claudie Dubois. L’effet du protocole d’animation des discussions philosophiques sur la capacité des élèves à se décentrer. Education. 2018. ⟨dumas-03263669⟩

Share

Metrics

Record views

26

Files downloads

10