Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Apport de l'IRM dans l'évaluation de la souffrance digestive fœtale

Résumé : Objectif : évaluer l’apport de l’IRM dans le diagnostic de souffrance pariétale digestive fœtale et son rôle dans la prise en charge des fœtus atteints de pathologies à risque : les laparoschisis, les omphalocèles et les occlusions digestives. Matériels et méthodes : étude mono centrique rétrospective portant sur 43 fœtus atteints de laparoschisis, d’omphalocèles ou d’occlusions digestives diagnostiqués en échographie anténatale et ayant bénéficié́ au total de 46 IRM abdominales. Ces IRM ont été́ classées en deux groupes : ‘’Laparoschisis/Omphalocèles’’ (L/O) et ‘’Occlusions digestives’’ (OD). Deux radiologues ont relu, en aveugle des résultats opératoires, la totalité́ des IRM à la recherche d’une anomalie de signal de paroi (hypersignal T1, hypersignal diffusion ou hyposignal T2) et/ou d’un épaississement pariétal sur l’ensemble du tube digestif attestant d’une souffrance digestive. Ils ont classé chaque IRM selon une échelle à 4 grades de sévérité́, qu’ils ont ensuite regroupé en bas grades (grade 0 ou 1) et en hauts grades (grade 2 ou 3). Les résultats de cette échelle IRM, après double lecture, ont été́ comparés avec la présence d’une souffrance digestive de paroi et d’une périviscérite reportées dans les comptes rendus opératoires (gold standard). Les résultats IRM ont été́ comparés aux résultats échographiques prénataux et à la durée de séjour en réanimation des nouveau-nées. Résultats : 46 IRM ont été́ incluses dans l’étude, 21 appartenaient au groupe L/O et 25 au groupe OD. Dans le groupe L/O, les hauts grades IRM étaient associés à la souffrance digestive opératoire dans 8 cas sur 8 (Se 100%) et les bas grades correspondaient à l’absence de souffrance digestive opératoires dans 10 cas sur 13 (Sp 77%). Concernant la périviscérite les hauts grades IRM étaient associés à la périviscérite de haut grade opératoire dans 9 cas sur 10 (Se 90%) et les bas grades correspondaient à son absence dans 9 cas sur 11 (Sp 82%). Dans le groupe OD, les hauts grades IRM étaient associés à la souffrance digestive opératoire dans 6 cas sur 7 (Se 86%) et les bas grades correspondaient à l’absence de souffrance digestive opératoire dans 14 cas sur 18 (Sp 78%). La reproductibilité́ inter-observateur de l’échelle IRM était de 0,98 dans le groupe L/O et de 0,96 dans le groupe OD. Les hauts grades IRM étaient associés de façon significative (p < 0,01 dans les deux groupes) à la souffrance digestive opératoire contrairement au fœtus ayant une souffrance échographique (p > 0,26 dans le groupe L/O et p > 0,18 dans le groupe OD). Ils étaient aussi associés à une périviscérite de haut grade per opératoire (p < 0,01) dans le groupe L/O. La dilatation digestive intra-abdominale échographique, dans le groupe L/O, n’était pas associée à une souffrance digestive per opératoire (p > 0,16) de manière significative. La durée de séjour en réanimation n’était pas significativement différente entre les fœtus de bas et de hauts grades IRM dans les deux groupes. La durée moyenne était de 13 jours chez les bas grades et de 19,1 jours chez les hauts grades dans le groupe L/O (p > 0,3). La durée moyenne était de 7,7 jours chez les bas grades et de 6,1 jours chez les hauts grades dans le groupe OD (p > 0,6). Conclusion : L’IRM est un examen performant pour diagnostiquer et prédire la souffrance de paroi digestive fœtale, notamment grêlique, chez les fœtus à risque ainsi que la périviscérite chez les laparoschisis. Elle est utile en complément de l’échographie dans le bilan prénatal.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03270628
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, June 25, 2021 - 8:46:56 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 10:35:21 PM
Long-term archiving on: : Sunday, September 26, 2021 - 6:15:19 PM

File

THESE FINALE OK.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03270628, version 1

Collections

Citation

Laurent Hermitte. Apport de l'IRM dans l'évaluation de la souffrance digestive fœtale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03270628⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

55