Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Fistules vésico-vaginales : épidémiologie et prise en charge locale et nationale, de 2010 à 2018

Résumé : Introduction : les fistules vésico-vaginale (FVV), forme la plus fréquente des fistules uro-génitales (FUG), sont définies comme une communication anormale chez la femme entre vessie et vagin. Les FVV sont un problème de santé fréquent dans le monde, identifié en tant que tel par l’OMS au travers de son programme « End Fistula ». Dans les pays à faible revenu les FVV sont avant tout obstétricales résultant d’un travail obstructif prolongé. En revanche dans les pays à haut revenu comme la France l’épidémiologie des FVV est mal connue comme leur prise en charge qui est de plus mal définie. Objectif : décrire et analyser l’épidémiologie et la prise en charge des FVV en France et à Marseille entre 2010 et 2018 Méthode : étude rétrospective de la base du Programme de Médicalisation des systèmes d’Information (PMSI) entre 2010 et 2018 avec description spécifique de la population 2017 (recul suffisant pour capter les étiologies les plus anciennes et suivi d’au moins un an pour le résultat) associée à une étude rétrospective tricentrique marseillaise incluant toutes les patientes ayant eu une fistule vésico-vaginale de 2010 à 2018. Description de la cohorte nationales et locale ; analyse du parcours de soin (cohorte nationale PMSI) et de la stratégie de prise en charge incluant le suivi pour la cohorte locale. Comparaison des résultats nationaux et locaux, ces derniers étant attendus pour leur valeur de contrôle interne et leur complémentarité en termes de stratégie thérapeutique et de résultat. Résultats : 5499 ont eu un diagnostic de FVV entre 2010 et 2018 en France dont 599 en 2017. Sur la même période, 61 patientes ont eu un diagnostic de FVV dans les 3 centres marseillais étudiés (APHM urologie Nord et Conception, IPC onco-gynéco-urologie). L’incidence en France était de 687 FVV/an soit 2,63 FVV/100 000 femmes/an. Les FVV étaient principalement survenues après hystérectomie totale, un autre type de chirurgie pelvienne en particulier d’implant pelviens, une radiothérapie, un accouchement avec traumatisme ou associées à un envahissement tumoral. Dans la population PMSI 2017, 279 patientes (46,6%) avaient eu une cure de FVV, 68 (11,4%) une dérivation chirurgicale urinaire d’emblée et 252 (42,1%) seulement un drainage urinaire à demeure. Le taux d’échec du traitement conservateur était de 6,1%. Nous n’avons pas identifié de facteur de risque significatif d’échec de la première cure de FVV. La principale complication post-opératoire était l’incontinence urinaire d’effort (7,2 à 20,7% en fonction des populations). Les cohortes nationale et locales étaient finalement comparables en dehors des proportions d’exposition à la radiothérapie. Conclusion : les fistules vésico-vaginales sont une pathologie constante en France à laquelle chaque urologue sera confronté au moins une fois tous les 2 ans durant sa carrière. Elles surviennent principalement dans un contexte d’iatrogénie chirurgicale (après hystérectomie) ou d’atteinte tumorale locale avancée. L’origine obstétricale vraie des FVV, par travail obstructif prolongé, est absente. Leur prise en charge lorsqu’elle peut être chirurgicale en intention de reconstruction dans un peu moins d’un cas sur deux (46%) prend en moyenne 9 mois avec un taux de fermeture supérieur à 90 %. A l’opposé 42 % des patientes auront un traitement par drainage urinaire exclusif principalement dans un contexte oncologique. La constitution d’une base de données prospective nationale pourrait permettre d’affiner la connaissance de la fistule vésico-vaginale et de déterminer des standards de prise en charge.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03280259
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, July 7, 2021 - 11:04:27 AM
Last modification on : Wednesday, July 14, 2021 - 3:26:33 AM

File

THESE MICHEL 30-10-20.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03280259, version 1

Collections

Citation

Floriane Michel. Fistules vésico-vaginales : épidémiologie et prise en charge locale et nationale, de 2010 à 2018. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03280259⟩

Share

Metrics

Record views

9

Files downloads

2