Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les cas cliniques au siècle des Lumières : une étude des observations de la Société Royale de Médecine

Résumé : Cette thèse de Médecine Générale est issue du projet REMEDE (Réussites et Échecs de la Médecine Pré-Moderne), qui a pour objectif principal d'évaluer les pratiques médicales du XVIIIe siècle, en portant un regard médical moderne sur des cas cliniques anciens. Les « observations » médicales, genre littéraire bien identifié au XVIIIe siècle, répondent à la définition d'un cas clinique. Ce sont des récits de prise en charge de patients, où un médecin-auteur détaille les plaintes et symptômes du patient, la prise en charge entreprise, et l'évolution de la pathologie jusqu'à l'issue, qu'elle soit la guérison ou la mort. Les « observations » étudiées dans cette thèse sont toutes issues de l'ouvrage Histoire de la Société royale de médecine... avec les Mémoires de médecine et de physique médicale... tirés des registres de cette société, édité tous les 6 mois de 1779 à 1790, qui est la portion publiée des archives de la Société Royale de Médecine. Cette institution créée à la fin du XVIIIe siècle avait pour but d'enquêter sur l'état de santé du peuple, et de mener des recherches sur les maladies les plus courantes et les thérapeutiques. Elle a également accompagné le développement d'une communauté de pairs pour les médecins de cette époque. Les « observations » de cet ouvrage sont une source pertinente pour le projet REMEDE, car elles sont détaillées, rédigées de manière factuelle et relativement objective, avec des descriptions visuelles centrées sur le patient qui facilitent la compréhension pour un médecin d'aujourd'hui. L'étude de ces textes et de leur contexte de rédaction dévoile des pratiques médicales profondément modernes pour le XVIIIe siècle. Dans ces « observations », les idées nouvelles qui seront le socle de la médecine anatomo-clinique au XIXe siècle sont déjà bien présentes. Les médecins-auteurs semblent envisager la maladie comme un processus évolutif, situent des lésions pathologiques dans les corps et examinent leur malade dans une démarche proche de la démarche clinique. Ils ne s'affranchissent pas pour autant complètement des systèmes médicaux philosophiques et de la théorie des humeurs, faisant coexister les nouveaux principes avec les anciens systèmes : cela nous montre qu'il n'y a pas de rupture dans l'histoire des idées, mais bien une lente évolution, faite de remaniements de concepts qui ne cessent de se chevaucher.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03281523
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Thursday, July 8, 2021 - 11:57:02 AM
Last modification on : Saturday, July 17, 2021 - 3:18:33 AM

File

FRUIT Sophie_thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03281523, version 1

Collections

Citation

Sophie Fruit. Les cas cliniques au siècle des Lumières : une étude des observations de la Société Royale de Médecine. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03281523⟩

Share

Metrics

Record views

17

Files downloads

7