Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact d’une modification du protocole antibiotique sur la prise en charge des infections intra abdominales dans un hôpital pédiatrique

Résumé : Introduction : les infections intra-abdominales dont l’appendicite aiguë est l’urgence chirurgicale la plus fréquente chez l’enfant. Le taux de complications post opératoire est estimé à 2% pour les appendicites non perforées et 10-15% pour les appendicites perforées, l’abcès intra abdominal est la première complication.
Objectif : évaluer l’impact de la modification du protocole de prise en charge des infections intra-abdominales sur la durée totale d’antibiothérapie post-opératoire, sur la durée de séjour à l’hôpital et sur l’incidence de morbi-mortalité post opératoire. Matériel et méthodes : il s’agit d’une étude observationnelle, de cohorte, rétrospective, monocentrique, sur une période de 12 mois, où tous les enfants hospitalisés et opérés à l’hôpital pédiatrique de Nice CHU-Lenval (HPNCL) pour infection intra-abdominale ont été inclus. Les données cliniques et biologiques à l’arrivée aux urgences, en per et post-opératoire, ainsi que les éventuelles ré hospitalisations ont été analysées. Le critère de jugement principal est la durée totale d’antibiothérapie, les critères de jugements secondaires sont la durée de séjour à l’hôpital et l’incidence des morbi-mortalité post opératoire. Résultats : nous avons inclus 256 patients, séparés en 2 groupes équivalents (119 pris en charge avec protocole 1, 137 avec le protocole 2). Les caractéristiques démographiques des patients et leur prise en charge n’étaient pas statistiquement différentes. La durée totale d’antibiothérapie était sensiblement inférieure dans le groupe protocole 2 (3,85 jours vs 2,68 p<0,028) à la faveur de moins longues durées de traitement PO (1,1jours vs 0,46 p<0,01) mais les durées de traitement IV n’étaient pas sensiblement différentes (2,26 vs 2,21, p>0,15). La durée d’hospitalisation post opératoire en jours est significativement inférieure dans le groupe protocole 2 comparé au protocole 1 (2,31 vs 3,06. p = 0.04). Le nombre de réhospitalisations (7 cas vs 8) et de reprises chirurgicales (4 vs 2) n’était pas statistiquement différent dans les 2 groupes. Conclusion : la mise en place d’un nouveau protocole d’antibiothérapie à l’hôpital pédiatrique de Nice CHU-Lenval a permis une diminution significative de la durée totale d’antibiothérapie pour la prise en charge des infections intra-abdominales chez l’enfant et une diminution significative de la durée d’hospitalisation d’en moyenne une journée. Nous n’avons pas retrouvé d’augmentation du taux de réhospitalisations ou de complications post opératoires chez les patients inclus dans le groupe protocole 2.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03288466
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, July 16, 2021 - 12:20:09 PM
Last modification on : Friday, October 22, 2021 - 3:48:46 AM

File

2021NICEM049pdf.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03288466, version 1

Citation

Charlotte Niotout. Impact d’une modification du protocole antibiotique sur la prise en charge des infections intra abdominales dans un hôpital pédiatrique. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03288466⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

13