HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Activité physique des patients en ALD en Ille-et-Vilaine : niveau de pratique, motivations, freins et informations

Résumé : Contexte : Il est reconnu que l’activité physique est bénéfique pour la santé et pour améliorer la qualité de vie des patients en ALD. Alors que le dispositif « sport sur ordonnance » est mis en place depuis 2016, nous souhaitions étudier le niveau d’activité physique des patients en ALD en Ille-et-Vilaine. Objectif : Evaluer la quantité d’activité physique des patients en ALD en Ille-et-Vilaine ainsi que les freins, leviers et l’information concernant l’exercice physique. Ainsi que l’information sur l’activité physique adaptée et sa prescription. Méthode : étude épidémiologique descriptive monocentrique transversale ayant lieu en Ille-et-Vilaine, menée grâce à un auto-questionnaire sur papier, anonyme, distribuée aux patients en ALD grâce à des médecins traitants volontaires et dans les services de consultations volontaires du CHU de Rennes, entre Mars et Juillet 2020. Analyse statistiques descriptive puis comparative entre les patients faisant peu d’activité physique et les autres. Résultats : 412 patients ont répondu au questionnaire. 34.1% des patients ont une activité physique intense selon l’IPAQ, 37.1% ont une activité physique modérée et 28.8% ont une activité physique faible. 83.1% des patients estiment que l’activité physique est bénéfique pour la santé. Concernant les leviers, le bien-être physique et mental sont exprimés par respectivement 87.1% et 73.3%, l’aspect social est exprimé à 26.9%. Concernant les freins, 28.8% des patients expriment un manque de temps, 22.5% le manque d’envie, 19.9% une incapacité. 69.1% des patients ont reçu le conseil de réaliser de l’activité physique de la part de leur médecin. 35.6% des patients ont eu une information sur l’APA. 13.9% ont bénéficié d’une prescription d’APA. Conclusion : Notre étude montre un taux de patients respectant les recommandations de l’OMS légèrement plus élevé que le taux français. Pour les autres, l’APA est une bonne solution sous réserve de diminuer les freins à la prescription de celle-ci. Des manières différentes d’aborder l’activité physique pourraient aussi être envisagées comme l’éducation thérapeutique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03320896
Contributor : Santé Rennes 1 Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, January 14, 2022 - 2:48:58 PM
Last modification on : Thursday, March 24, 2022 - 3:39:37 AM
Long-term archiving on: : Friday, April 15, 2022 - 6:05:07 PM

File

BURLOTSimon.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03320896, version 1

Collections

Citation

Simon Burlot. Activité physique des patients en ALD en Ille-et-Vilaine : niveau de pratique, motivations, freins et informations. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03320896⟩

Share

Metrics

Record views

5

Files downloads

1