Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Déremboursement de l'homéopathie : estimation des conséquences sur sa consommation, en ambulatoire, chez les patients d'Ille-et-Vilaine

Résumé : Introduction : L’homéopathie, pratique basée sur le principe de similitude, n’a jusqu’à aujourd’hui jamais eu à faire preuve de son efficacité pour obtenir une autorisation de mise sur le marché. Le 28 juin 2019, la HAS s’est prononcée en faveur de son déremboursement. Les associations et laboratoires en lien avec l’homéopathie avancent qu’une majoration de consommation de médicaments conventionnels pourrait avoir lieu dans les suites du déremboursement et limiterait ainsi les économies attendues. Objectifs : L’objectif principal de cette étude est d’estimer la modification de consommation d’homéopathie chez les patients qui en utilisent habituellement, après le déremboursement de cette dernière, en Ille-et-Vilaine. Méthode : Il s’agit d’une étude quantitative, épidémiologique, transversale, observationnelle et descriptive. Nous avons utilisé le logiciel en ligne Limesurvey pour le recueil des questionnaires et le logiciel RCommander pour l’analyse des données. Le critère de jugement principal était la déclaration par les patients interrogés d’une modification de leur consommation d’homéopathie à l’issu du déremboursement total de cette dernière en 2021. Résultats : L’analyse a porté sur 64 questionnaires. Soixante-quinze pour cent d’entre eux déclaraient de pas modifier leur consommation d’homéopathie à l’issu de son déremboursement. La population étudiée était majoritairement féminine, âgée, et utilisatrice d’autres médecines alternatives. Le fait de consulter un ostéopathe était un facteur associé à la non-modification de son utilisation de l’homéopathie après le déremboursement. Conclusion : Si une majorité de patients déclarent qu’ils ne vont pas modifier leur utilisation de l’homéopathie après son déremboursement, on peut tout de même s’attendre à une baisse de consommation associant l’effet du déremboursement et des facteurs externes tels que l’âge élevé des patients utilisant le plus régulièrement de l’homéopathie, la baisse démographique du nombre de praticiens l’utilisant et la diminution du nombre de formations spécifiques à son sujet. Cependant, l’ostéopathie et les autres médecines alternatives semblent prendre le relais auprès de la population étudiée. Le fait de consommer plus de médicaments conventionnels après déremboursement de l’homéopathie n’a pas été mis en évidence.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03320915
Contributor : Santé Rennes 1 Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, August 16, 2021 - 4:35:55 PM
Last modification on : Wednesday, November 3, 2021 - 3:59:41 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, November 17, 2021 - 6:33:49 PM

File

OLIVIERJérémie.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03320915, version 1

Collections

Citation

Jérémie Olivier. Déremboursement de l'homéopathie : estimation des conséquences sur sa consommation, en ambulatoire, chez les patients d'Ille-et-Vilaine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03320915⟩

Share

Metrics

Record views

3

Files downloads

4