Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Menstruation et contraceptions : étude des facteurs influençant la prescription d'une contraception dans le but d'induire une aménorrhée

Résumé : L'aménorrhée contraceptive permet d'envisager et d'intégrer le choix des règles en contraception. Ceci est d'autant plus intéressant que l'inconfort menstruel est un motif fréquent de consultation. C'est un sujet d'actualité, avec l'arrivée de contraceptifs dédiés à cet usage et répond également à un souhait croissant des femmes d'espacer leurs menstruations pour des raisons médicales ou de confort. Pourtant, les études internationales montrent que peu de femmes se sont déjà vu proposer ces schémas, alors que les médecins étaient informés de cette possibilité. Le choix des règles en contraception semblent donc être dépendant de l'attitude du médecin envers l'aménorrhée contraceptive. Quels sont les facteurs pouvant influencer leur proposition de prescription ? Matériel et méthodes : c'est une étude qualitative de type théorisation ancrée. Les participants ont été recrutés auprès des médecins généralistes du département audois avec réalisation d'entretiens semi-dirigés basés sur un guide d'entretien. Résultats : les praticiens comprennent les bénéfices qu'apporte le choix des règles, mais tous n'en font pas une priorité. La pratique était dépendante de la représentation des médecins sur les règles et sur l'aménorrhée, oscillant entre science, croyances populaires et débats de société. Les habitudes de pratique impactaient la décision, faisant des progestatifs une référence malgré un profil imparfait et des œstro-progestatifs une forme de confort ponctuel. Les croyances du praticien, l'absence de gestes techniques et un manque de références claires s'avèrent être des freins à la proposition d'une aménorrhée. La proposition dépendait également de la perception qu'avait le médecin du vécu, des connaissances et des représentations de sa patiente à ce sujet. Certains associaient à l'aménorrhée contraceptive une notion de liberté et une volonté de rendre la patiente actrice de sa contraception. Ils développaient une approche centrée patiente pour faire face aux différents freins, avec la réalisation d'une éducation pour la santé, favorisant l'essai d'une contraception sans règles, ce qui s'avère être un facteur de satisfaction et d'adhésion auprès des femmes. Conclusion : l'aménorrhée contraceptive place le praticien entre un choix de pratique, avec l'intégration du choix des règles, et de thérapeutique, par le choix d'un contraceptif. Il bénéficie d'une liberté de prescription qui va être influencée par sa patiente (vécu, connaissances, milieu socio-culturel, …), par sa propre condition en tant qu'expert (connaissances, habitudes de pratique, recommandations) et en tant qu'individu (croyances, expériences personnelles) ainsi que par des facteurs externes (temps de consultation, territoire d'exercice).
Mots-clés : Règles Prescription
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03333860
Contributor : Scd Université de Montpellier Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, September 3, 2021 - 11:45:26 AM
Last modification on : Monday, October 11, 2021 - 1:25:04 PM

File

Thèse Moll-llobell Kévin ....
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03333860, version 1

Collections

Citation

Kévin Moll-Llobell. Menstruation et contraceptions : étude des facteurs influençant la prescription d'une contraception dans le but d'induire une aménorrhée. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03333860⟩

Share