HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L’intégration et le recours au masseur-kinésithérapeute au sein des unités de soins palliatifs

Résumé : Le terme "palliatifs" provient du latin "pallium", signifiant le manteau, celui qui protège, qui réconforte. De nos jours, nous observons un « vieillissement de la population qui s’accompagne d’une augmentation à la fois de l’incidence et de la mortalité des affections vasculaires cérébrales, des dégénérescences neurologiques et des cancers ». Ce phénomène conduit directement à une augmentation des besoins en soins palliatifs. En France, les plans nationaux visent à encourager la mise en place de la démarche palliative dans toutes les structures de soins où elle est nécessaire.
Les soins palliatifs concernent toutes les personnes atteintes d’une maladie grave, évolutive, mettant en jeu le pronostic vital, en phase avancée ou terminale. Ils sont dispensés par une équipe pluridisciplinaire permettant une approche globale du patient. Les masseurs-kinésithérapeutes (MK) sont intégrés au processus de soins palliatifs depuis 1996 et les données concernant leurs compétences dans ce domaine sont bien décrites. Il existe cependant une inégalité d’intégration des masseurs-kinésithérapeutes (MK) dans les unités de soins palliatifs en France. De plus, dans la littérature, ils ne sont pas toujours pris en considération dans ce domaine. Ainsi se pose la question de l’intérêt de l’intégration des masseurs-kinésithérapeutes (MK) au sein des unités de soins palliatifs. Une enquête qualitative au moyen d’entretiens semi-directifs est menée auprès de cinq professionnels de santé de différents corps médicaux exerçant au sein de ce type de structure afin d’analyser leurs représentations du rôle du masseur-kinésithérapeute (MK) au sein de leur équipe soignante.
Le masseur-kinésithérapeute (MK) possède d’une part des compétences techniques mais également des compétences non techniques lui permettant d’intervenir au niveau psychologique et éthique. Les résultats révèlent que l’intégration du masseur-kinésithérapeute permet de motiver les patients, qui se fixent alors plus facilement des objectifs. Il semble également que son intégration lui permette non seulement d’avoir un véritable suivi et une meilleure continuité des soins, mais également de créer des liens plus forts avec ses patients et leur entourage. Enfin, le masseur-kinésithérapeute (MK) intégré a un rôle central dans la pluridisciplinarité de l’équipe : il représente au sein de ces structures un intermédiaire de choix, que ce soit avec les différents professionnels, avec les patients mais aussi avec l’entourage.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03342612
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, September 13, 2021 - 2:52:49 PM
Last modification on : Saturday, January 22, 2022 - 3:10:13 AM

File

2021NICEMK02.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03342612, version 1

Citation

Candice Métaireau. L’intégration et le recours au masseur-kinésithérapeute au sein des unités de soins palliatifs. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03342612⟩

Share

Metrics

Record views

15

Files downloads

17