Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

État des lieux de santé des mineurs non accompagnés au CHU de Rouen et élaboration d’un protocole de prise en charge

Résumé : Les Mineurs Non Accompagnés (MNA) sont des jeunes de moins de 18 ans, originaires d’un pays étranger et non accompagnés de leurs représentants légaux. De plus en plus nombreux à arriver en France, ils nécessitent une prise en charge administrative, sanitaire et sociale. Cette étude avait pour objectif de décrire leur état de santé afin d’élaborer un protocole de prise en charge optimale à proposer lors de leur accès aux soins.
Méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective, observationnelle, descriptive au centre hospitalo-universitaire de Rouen à partir de données issues des dossiers médicaux de MNA ayant consulté au moins une fois dans les services identifiés comme « porte d’entrée » : la permanence d’accès aux soins (PASS), le service de Pédiatrie et le Centre Gratuit de Dépistage et de Diagnostic (CeGIDD). Un recueil de données démographiques, sociales, sanitaires et administratives a été réalisé sur une période de trois ans, du 1er janvier 2018 au 31 Décembre 2020.
Résultats :
Un total de 91 patients ont été inclus, majoritairement des hommes (90,1%), d’origine Africaine (95,6%), en particulier en provenance d’Afrique de l’Ouest (81,3%) : Guinée (53,9%), Côte d’Ivoire (10,9%) et Mali (13,2%). Le motif de consultation le plus fréquent était une plainte algique d’ordre ostéo-articulaire (33,3%), de douleurs dentaires (26,5%) ou de troubles digestifs (22,8%). Les pathologies avec les taux de dépistages positifs les plus élevés étaient les parasitoses digestives pathogènes ou non (n=7/9, 64,3%, dont B. hominis dépistés chez 77,8%), la bilharziose (n=9/21, 42,9%), l’infection tuberculose latente (24/55, 43,6%) la carence martiale (4/12, 33,3%) et l’hépatite B chronique (n=15/78, 22,5%). On relevait également quatre tuberculose maladies, une découverte de séropositivité́ VIH et une drépanocytose. Concernant, les troubles psychiques, 28,8% des MNA reçu à la PASS avaient été adressés pour un suivi pédopsychiatrique au décours d’une première consultation.
Conclusions :
Les MNA représentent une population particulièrement vulnérable, cumulant les risques sanitaires, étant à la fois migrants, refugiés clandestins et adolescents. Les pathologies infectieuses représentent un risque autant sur le plan individuel que collectif, qu’il ne faut pas négliger. À cela s’ajoute un état psychologique particulièrement affecté, suite aux évènements traumatiques vécus et à l’isolement auquel ils sont confrontés. Ils requièrent donc une prise en charge adaptée pour laquelle un protocole de soins systématique a été proposé.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03343676
Contributor : Claire Leboeuf Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, September 14, 2021 - 12:26:23 PM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 4:16:25 PM

File

Merleau_Léa.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03343676, version 1

Citation

Léa Merleau. État des lieux de santé des mineurs non accompagnés au CHU de Rouen et élaboration d’un protocole de prise en charge. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03343676⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

32