Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Reprise d'activité militaire après ligamentoplastie du LCA : DIDT versus DT4 double endobouton réglable

Résumé : Introduction : les ligamentoplasties du croisé antérieur avec greffe courte 4 brin au demi-tendineux all-inside avec fixation par double endo-bouton réglable (DTZ4) ont comme avantage la préservation du stock osseux et le prélèvement d’un seul tendon ischiojambier. Les évaluations biomécaniques de ce système sont contradictoires et aucune évaluation clinique n’a été faite sur une population militaire. Notre hypothèse était que le retour aux activités avec cette technique DTZ4 [Zip Loop, BIOMET] ® était au moins équivalente à la technique DIDT chez les militaires à haute exigence sportive. Matériel et méthode : dans une étude comparative, rétrospective, mono centrique, ont été inclus les militaires ayant bénéficié d’une reconstruction du LCA, soit par technique type DIDT soit par DTZ4 double endobouton réglable. Le critère de jugement principal était le retour au poste antérieur avec toutes les aptitudes entre la première et la deuxième année après chirurgie. Les critères de jugement secondaires étaient la reprise du sport au même niveau en utilisant les résultats des tests sportifs militaires avant et après chirurgie, le statut médico militaire et clinique à 4 ans de recul, la récupération musculaire au travers des tests isocinétiques et le taux d’échec de la chirurgie. Une analyse radiographique du positionnement des tunnels a été réalisée selon les critères d’Aglietti. Résultats : cent trente-trois patients ont été analysés entre 2012 et 2019 avec un recul moyen de 4 ans. Parmi eux, 97% étaient des hommes, l’âge moyen était de 29 ans. Aucune différence en termes de retour au poste antérieur entre les DIDT (65.1%) et les DTZ4 (63.8%) n’a été retrouvée (p=1). Aucune différence n’était retrouvée sur le statut médico-administratif au dernier recul, le taux d’échec et la récupération musculaire dans les premiers mois semblent être en faveur du groupe DTZ4. Discussion. – Le système de fixation par greffe courte à double endobouton réglable semble au moins équivalente à la technique DIDT en termes de retour aux activités chez les militaires. En revanche, la récupération musculaire semble plus rapide avec cette technique. Cette étude a surtout montré que moins de ⅔ des militaires opérés d’une ligamentoplastie du croisé antérieur retrouveront leur aptitude initiale quelle que soit la technique utilisée, ce qui n’est pas sans conséquence pour l’Armée sur sa capacité opérationnelle et sur les demandes de pensions pour invalidité après le service. Niveau de preuve : étude comparative rétrospective monocentrique.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03367076
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 6, 2021 - 9:17:36 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 10:35:24 PM

File

THESE FINAL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03367076, version 1

Collections

Citation

Bernard de Geoffroy. Reprise d'activité militaire après ligamentoplastie du LCA : DIDT versus DT4 double endobouton réglable. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03367076⟩

Share

Metrics

Record views

9

Files downloads

1