Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Efficacité et tolérance de la mise en place de VNI à domicile chez les patients âgés de ≥80 ans : étude rétrospective au CHU de Rouen

Résumé : La VNI à domicile est un traitement de référence dans la prise en charge de certaines pathologies au stade d’insuffisance respiratoire chronique. Néanmoins l’intérêt de la mise en place de VNI à domicile chez les personnes âgées reste méconnu. L’objectif de notre étude était d’évaluer l’efficacité et la tolérance de la mise en place de VNI à domicile chez les patients âgés de ≥80 ans comparativement à des patients âgés de moins de 75 ans.
Patients et Méthodes :
Nous avons réalisé une étude rétrospective cas témoins monocentrique au CHU de Rouen. Nous avons inclus tous les patients appareillés à l’âge de ≥ 80 ans, ayant été suivi en hôpital de jour entre 2009 et 2019. La population témoin a été sélectionnée aléatoirement parmi les patients appareillés par VNI à domicile avant l’âge de 75 ans, et ayant eu un suivi en hôpital de jour entre 2009 et 2019. L’efficacité et la tolérance de la mise en place de VNI étaient évaluées lors de la première réévaluation de suivi en HDJ.
Résultats :
Au total, nous avons inclus 107 patients âgés de ≥ 80 ans et 216 patients âgés de moins de 75 ans. La mise en place de VNI à domicile permettait une amélioration significative de la capnie diurne chez les patients âgés de ≥ 80 ans : pour une PaCO2 initiale à 7,5 kPa, une amélioration moyenne de la PaCO2 à 1,07 kPa (IC 95% : 0,86 - 1,29) chez les patients âgés ≥ 80 ans versus 1,28 kPa (IC95 : 1,14 - 1,43) chez les patients âgés de < 75 ans. La mise en place de VNI n’avait pas d’impact négatif sur la qualité subjective du sommeil ou la qualité de vie, et ce dans les deux groupes. Il n’y avait pas de différence significative entre les deux groupes concernant la survenue d’effets indésirables sévères dus à la mise en place de VNI à domicile (p=0,073). La durée moyenne d’utilisation de la VNI était de 6,58h/j (4,12-8,41) chez les patients âgés de ≥ 80 ans versus 7,68h (5,5-9,175) chez les patients âgés de moins de 75 ans (p=0,012). Après l’initiation de la VNI, la médiane de survie chez les patients âgés de ≥ 80 ans était de 4,9 ans. Un délai avant la première réévaluation de moins de 63 jours était associé à une meilleure observance.
Conclusion :
Dans notre étude, la mise en place de VNI à domicile chez les patients âgés de ≥ 80 ans était à la fois efficace et bien tolérée. La décision d’initier un traitement par VNI à domicile chez les patients âgés de ≥ 80 ans nécessite une approche multidimensionnelle, ainsi qu’une réévaluation précoce de l’efficacité et de la tolérance du traitement.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03375188
Contributor : Claire Leboeuf Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, October 12, 2021 - 3:49:04 PM
Last modification on : Wednesday, October 27, 2021 - 3:53:28 AM

File

Hugo_COUTURIER.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03375188, version 1

Citation

Hugo Couturier. Efficacité et tolérance de la mise en place de VNI à domicile chez les patients âgés de ≥80 ans : étude rétrospective au CHU de Rouen. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03375188⟩

Share

Metrics

Record views

25

Files downloads

19