Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Mise au point sur la prise en charge des éventrations périnéales après chirurgie pelvienne carcinologique résultats d’une revue de la littérature

Résumé : Les éventrations périnéales sont une protrusion d’un organe intrapéritonéal ou extrapéritonéal à travers un défect du plancher pelvien qui survient après des gestes d’exérèse élargie de lésions pelviennes, anorectales et/ou uro-gynécologiques. Le diagnostic est clinique et radiologique. L’incidence des éventrations périnéales est peu documentée mais estimée entre 0,2 % et 26 %. De nombreuses techniques chirurgicales de réparation ont été proposées, sans analyse comparative méthodologiquement robuste. Aucune technique de référence n’est validée à ce jour. Le but de cette mise au point était de comparer les différentes techniques chirurgicales de réparation des éventrations périnéales et d’en analyser les résultats. MÉTHODE Une revue systématique de la littérature a été réalisée à partir de la base de données PubMed à l’aide de mots-clés sur une période longue de 1901 à 2020. Un algorithme de recherche a ensuite été utilisé. Les articles ont été sélectionnés selon des critères d’inclusion et d’exclusion et un recueil de données d’intérêt a été réalisé. Une étude rétrospective des éventrations périnéales opérées au CHU de Rouen a également été réalisée. RÉSULTATS 99 articles ont été sélectionnés, permettant d’analyser la prise en charge de 320 patients (55 % femmes, 45 % hommes). 73,5 % des patients étaient opérés d’un cancer du rectum (n=235), 14 % d’un cancer du canal anal (n=44). La chirurgie initiale réalisée correspondait à une amputation abdomino-périnéale classique ou extra-lévatorienne respectivement dans 76 et 10% des cas, par laparotomie (35 %), cœlioscopie (36%) (29 % de données manquantes). Une radiothérapie préopératoire était rapportée pour 213 patients (66,5 %). Le délai médian d’apparition des éventrations périnéales était de 12 mois. Les symptômes prédominants étaient l’existence d’une masse périnéale, d’un inconfort et de douleurs dans 60,7 %, 28 ,6% et 24,8 % des cas respectivement. La réparation chirurgicale des éventrations périnéales était réalisée par voie périnéale (61,6 %), par voie abdominale (cœlioscopie ou laparotomie) (29%) ou par voie combinée (9,4%). Concernant les techniques de réparation, un renforcement prothétique seul était proposé dans 74 % des cas. Un lambeau était réalisé dans 3,6 % des cas. Concernant les types de prothèses utilisées, celles-ci étaient biologiques (34 %) ou synthétiques (65 %). De nombreuses techniques de réparation étaient possibles. Le taux de complication après cure d’éventration périnéale était de 21,4 % (n= 68), septique dans 30 % des cas. Le taux de récidive par voie périnéale était de 30 %, de 10 % par cœlioscopie, de 7,7 % par voie cœlioscopique combinée, de 14 % par laparotomie et de 0 % par laparotomie combinée. Le taux de récidive pour les prothèses biologiques était de 36 %, 19 % pour les prothèses synthétiques, 25 % pour la fermeture primaire, 16 % pour les lambeaux, de 8 % et 0 % respectivement pour les prothèses biologiques et synthétiques combinées à un lambeau. Le délai médian de récidive après réparation périnéale était de 6,5 mois. La médiane de suivi des patients était de 12 mois. Au CHU de Rouen, 7 patients ont été opérés d’une éventration périnéale. L’abord périnéal avec mise en place d’une prothèse synthétique avec plastie des fessiers a été choisie pour 3 patients, la voie abdominale avec renfort prothétique pour 3 patients (prothèse biologique n=2 ; prothèse synthétique n=1), et la voie combinée avec mise en place d’une prothèse synthétique pour un patient. Le taux de récidive était de 14 % dans notre expérience. CONCLUSION L’hétérogénéité des données rapportées ne permet pas de conclure avec certitude à la meilleure technique à adopter pour la réparation des éventrations périnéales après chirurgie pelvienne carcinologique. Un arbre décisionnel est cependant proposé pour tenter de proposer la technique de réparation la plus optimale. Des études de cohorte prospective avec suivi prolongé basée sur un algorithme consensuellement admis seraient nécessaires pour améliorer les connaissances, la prise en charge et les résultats à long terme de cette pathologie.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03380676
Contributor : Claire Leboeuf Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 15, 2021 - 4:59:25 PM
Last modification on : Friday, November 5, 2021 - 4:09:55 AM

File

JULIA_BERTHELOT.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03380676, version 1

Citation

Julia Berthelot. Mise au point sur la prise en charge des éventrations périnéales après chirurgie pelvienne carcinologique résultats d’une revue de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03380676⟩

Share

Metrics

Record views

12

Files downloads

15