Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le bloc du compartiment plantaire améliore la déambulation après chirurgie d’un hallux valgus : une étude prospective, comparative, randomisée, en double aveugle versus le bloc poplité

Résumé : Les nouveaux blocs de diffusion ont pour objectif une récupération rapide de la déambulation tout en garantissant une analgésie efficace. Le bloc du compartiment plantaire permet d’anesthésier le nerf plantaire médial, ultime terminaison du nerf tibial. Il se positionne comme alternative analgésique au bloc sciatique poplité de longue durée d’action pour la chirurgie de l’hallux valgus ambulatoire. L’objectif principal de cette étude était de comparer ces deux stratégies anesthésiques et analgésiques sur la capacité à déambuler sans aide. Méthodes : cette étude prospective randomisée comparait ces deux stratégies : le groupe PLANTAIRE bénéficiait d’un bloc sciatique poplité à la mépivacaïne 1%, puis d’un bloc du compartiment plantaire et des nerfs fibulaires à la ropivacaïne 0,5 % et dexaméthasone. Un bloc sciatique poplité à la ropivacaïne 0,5 % et dexaméthasone était réalisé dans le groupe CONTRÔLE. Le critère de jugement principal était la capacité des patients à marcher sans aide 7 heures après la chirurgie. Ce test se déroulait sur un tapis d’analyse spatio-temporelle de la marche (GAITERITE®). La qualité de la marche était également évaluée par le score FAP (Fonctionnal Ambulation Profil). Durant 3 jours postopératoires, le nombre de pas effectués, la douleur, les réveils nocturnes et le vécu postopératoire étaient également évalués à domicile grâce à un bracelet d’activité FITBIT et des appels téléphoniques quotidiens. À l’issue de ces 3 jours, les patients répondaient au questionnaire de vécu péri-opératoire, l’EVAN-LR. Résultats : quarante patients ont été inclus et 36 randomisés entre juin 2019 et janvier 2021. La déambulation des patients était significativement plus fréquente dans le groupe PLANTAIRE (13 (72.2 %) versus 3 (16,67 %)) que dans le groupe CONTRÔLE ; (p < 0,01) à H7 de la chirurgie. Les patients du groupe PLANTAIRE avaient également une marche de meilleure qualité (FAP : 65.06 (± 14.90) vs 48.72 (± 3.98) ; p < 0,01). La douleur post-opératoire était faible à modérée et ne différait pas entre les 2 groupes au repos (β = 0.65 [-0.48 ; 0.77], P = 0.65), comme au mouvement (β = 0.21 [-0.44 ; 0.77], P = 0.52). À domicile, la déambulation sans béquille était également plus précoce dans le groupe PLANTAIRE (17, 09 h (± 14.64) vs 28,13 h (± 11.61) p < 0,01). Conclusion : le bloc plantaire permet une reprise de la marche précoce et de qualité tout en garantissant une analgésie efficace. Cette stratégie novatrice améliore la récupération accélérée après chirurgie.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03385349
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, October 19, 2021 - 2:37:28 PM
Last modification on : Thursday, October 21, 2021 - 4:05:45 AM

File

BRETHÉ Yann_thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03385349, version 1

Collections

Citation

Yann Brethé. Le bloc du compartiment plantaire améliore la déambulation après chirurgie d’un hallux valgus : une étude prospective, comparative, randomisée, en double aveugle versus le bloc poplité. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03385349⟩

Share

Metrics

Record views

34

Files downloads

13