HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Pronostic à long terme et facteurs prédictifs de mortalité dans la dysfonction primaire du greffon cardiaque sévère ayant nécessité une assistance mécanique par ECMO

Résumé : Contexte La dysfonction primaire du greffon (DPG) est la principale complication et la première cause de mortalité précoce post-opératoire après une transplantation cardiaque. Nous avons étudié son pronostic à long terme ainsi que les facteurs prédictifs de mortalité basés sur la définition de la conférence de consensus de l’International Society for Heart and Lung Transplantation (ISHLT) de 2014. Matériels et méthode Il s’agissait d’une cohorte rétrospective, unicentrique sur le CHU de Lyon Louis Pradel. Les patients ayant présenté une DPG sévère entre mars 2007 à décembre 2018 justifiant la mise sous ECMO (Extra Corporeal Membrane Oxygenation) dans les 24 h après la transplantation cardiaque ont été inclus. Les patients étaient exclus lorsqu’il existait une défaillance en lien avec un rejet hyper aigu, une tamponnade, une hémorragie massive ou un problème technique lors de la chirurgie ou lorsque la défaillance avait lieu plus de 24 h après la transplantation. Le critère de jugement principal était la mortalité à long terme. Le critère de jugement secondaire était l’analyse des facteurs prédictifs de mortalité post-opératoire à 3 mois. Résultats Sur un total de 397 transplantations cardiaques, 60 patients (15%) ont présenté les critères diagnostic de DPG sévère selon le consensus de l’ISHLT de 2014. Le taux de sevrage a été de 65% après une durée moyenne sous ECMO de 7 jours. Le taux de décès à la phase post-opératoire précoce était de 47%. Le taux de décès à long terme lors du dernier suivi était de 53,33% après une durée de suivi de 3,6 ans en moyenne. Parmi les caractéristiques du receveur, les facteurs prédictifs de mortalité étaient l’obésité (OR 5,8, p<0,001) et le diabète (OR 3,4, p=0,004). Il n’a pas été retrouvé de facteur prédictif statistiquement significatif parmi les caractéristiques du donneur. Et parmi les caractéristiques per et post-opératoires, il s’agissait du temps de Circulation Extra Corporelle (CEC) (OR 1,004, p=0,034) ainsi que le taux de transfusion sanguine péri opératoire (OR 1,042, p=0,02). Dans l’analyse multivariée, le diabète chez le receveur, la nécessité d’une ECMO pré-opératoire et le temps de CEC étaient associés de manière indépendante à la mortalité post-opératoire à 3 mois. Conclusion La défaillance primaire de greffon reste une complication fréquente et sévère avec une mortalité autour de 50% en post-opératoire. Cependant le pronostic à long terme semble être peu modifié par la survenue de cette complication.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03396732
Contributor : Fort de France Bhu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 22, 2021 - 5:21:32 PM
Last modification on : Sunday, May 1, 2022 - 3:33:39 AM

File

Hélène PRUNET.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03396732, version 1

Collections

Citation

Hélène Prunet. Pronostic à long terme et facteurs prédictifs de mortalité dans la dysfonction primaire du greffon cardiaque sévère ayant nécessité une assistance mécanique par ECMO. Cardiologie et système cardiovasculaire. 2020. ⟨dumas-03396732⟩

Share

Metrics

Record views

1

Files downloads

3