Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Néoplasiesneuro-endocrines pancréatiques : comparaison de l'index de prolifération Ki67 entre micro-biopsies pré-opératoires et pièces opératoires par méthode de comptage manuel et comptage automatisé (intelligence artificielle) : à propos d'une série de 50 cas

Résumé : Introduction : la différenciation et le grade sont des facteurs prédictifs pronostiques des néoplasies neuro-endocrines pancréatiques. La première détermination se fait souvent sur du matériel micro-biopsique. Lorsque les patients sont opérés, une évaluation du grade est réalisée sur pièce opératoire. L’objectif de notre étude était d’évaluer le taux de concordance du grade, basé sur le Ki67 obtenu sur la micro-biopsie et sur la pièce opératoire. L’objectif secondaire était d’évaluer le taux de concordance du grade entre le comptage manuel et le comptage automatisé. Patients et méthodes : 49 patients porteurs de néoplasies neuro-endocrines pancréatiques opérées à l’IPC entre 2008 et 2020 ont été inclus de manière rétrospective. Le Ki67 et le grade de chaque tumeur ont été calculés pour chaque biopsie et pièce opératoire correspondante par 4 observateurs (2 pathologistes, le logiciel Qpath avant et après machine-learning). Résultats : sur 50 néoplasies, la concordance de grade entre biopsie et pièce opératoire pour chacun des 2 pathologistes était modérée. Les analyses en sous-groupe stratifiées selon la cellularité tumorale, la taille tumorale et la présence de micro-fragments biopsiques ne sont pas significatives. En revanche, la concordance de grade entre les 4 observateurs était excellente sur micro-biopsies et sur pièces opératoires. Conclusion : notre série de taille limitée n’a pas permis de retrouver de facteurs explicatifs significatifs du manque de concordance. Cependant la cellularité sur micro-biopsie, la taille tumorale, la présence de micro-fragments constituent des pistes intéressantes. La reproductibilité entre les 2 pathologistes et le comptage automatisé était excellente à la fois sur les biopsies et sur les pièces opératoires. En l’absence d’artéfacts techniques, le comptage automatisé apporte des résultats équivalents au comptage manuel avec un gain de temps considérable. Le comptage automatisé avec le logiciel Qpath pourrait être utilisé en pratique courante dans la pathologie neuro-endocrine pancréatique avec toutefois une validation par le pathologiste.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03400865
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, October 25, 2021 - 10:55:49 AM
Last modification on : Tuesday, November 9, 2021 - 3:40:36 AM

File

THESE HEINISCH.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03400865, version 1

Collections

Citation

Marie Heinisch. Néoplasiesneuro-endocrines pancréatiques : comparaison de l'index de prolifération Ki67 entre micro-biopsies pré-opératoires et pièces opératoires par méthode de comptage manuel et comptage automatisé (intelligence artificielle) : à propos d'une série de 50 cas. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03400865⟩

Share

Metrics

Record views

7