Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Dépression, attitudes et observance thérapeutique dans le trouble bipolaire

Résumé : Le trouble bipolaire figure parmi les plus anciens troubles psychiatriques décrits. Il s’agit d’une maladie mentale grave, complexe et courante, caractérisée par la récurrence de périodes symptomatiques souvent sévères associées à des troubles progressifs des fonctions sociales et cognitives. Il a été décrit qu’environ 40% de la population atteinte de cette pathologie présente des comportements de non observance thérapeutique. Or, l’observance médicamenteuse constitue un élément majeur du pronostic, l’arrêt des médicaments étant la première cause de rechute dépressive ou maniaque. Dans ce sens plusieurs travaux (Belzeaux et al en 2013 et Consolini et al en 2020) ont constaté que la présence de symptômes dépressifs étaient associés à une faible adhésion médicamenteuse. A partir des données issues d’un protocole hospitalier de recherche clinique sur les représentations de la maladie (RsBip), l’objectif de notre étude a été de comprendre l’impact des attitudes négatives et de la symptomatologie dépressive sur l’observance thérapeutique dans le trouble bipolaire. Cette étude, descriptive, prospective, mono centrique et ouverte a initialement inclus 90 patients atteints d’un trouble bipolaire diagnostiqué par un médecin psychiatre. Trois échelles ont été choisies pour mettre en évidence un lien de corrélation entre la symptomatologie dépressive, les inquiétudes envers les traitements et les comportements d’adhérence thérapeutique : l’Hopital Anxiety and Depression Scale (HADS), le Belief Medecin Questionnaire (BMQ) et la Medication Adherence Rating Scale (MARS). Après sélection des variables pertinentes identifiées par les analyses univariées, une analyse de médiation partielle a été entreprise montrant que la dépression (X) a un effet direct sur l’observance thérapeutique intentionnelle (Y) correspondant à l’omission volontaire de prendre un traitement prescrit, mais également un effet indirect médié par l’inquiétude (M). En conclusion, afin de développer une prise en charge personnalisée des patients atteints d’un trouble bipolaire, l’identification des facteurs associés à la faible adhésion thérapeutique présente un grand intérêt. L’humeur triste avec faible estime de soi et anhédonie sont des symptômes favorisant des attitudes négatives concernant l’utilisation des médicaments. Dans ce contexte, il semble important de favoriser une alliance thérapeutique car le médecin psychiatre se doit d’anticiper en délivrant une information claire et la plus complète possible en avertissant et rassurant les patients sur les possibles effets secondaires liés au traitement.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03401740
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, October 25, 2021 - 2:27:14 PM
Last modification on : Wednesday, November 10, 2021 - 3:38:11 AM

File

THESE ALAZIA 08-10-21 FINALE.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03401740, version 1

Collections

Citation

Valentine Alazia. Dépression, attitudes et observance thérapeutique dans le trouble bipolaire. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03401740⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

1