Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude rétrospective de la sémiologie IRM de l'atteinte endométriosique des ligaments utéro-sacrés

Résumé : Objectif : évaluer la performance diagnostique des critères IRM morphologiques pour le diagnostic des lésions endométriosiques des ligaments utérosacrés (LUS), plus particulièrement en l’absence d’autre lésion d’endométriose pelvienne profonde. Méthode : il s’agit d’une étude rétrospective observationnelle conduite entre janvier 2016 et décembre 2020 à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille (APHM). La population correspondait aux cas de suspicion d’endométriose discutés en réunion de concertation pluridisciplinaire pendant cette période. Les critères d’inclusion étaient la réalisation d’une IRM pelvienne et d’une chirurgie par cœlioscopie pour bilan et résection des lésions d’endométriose avec description détaillée des LUS dans le compte-rendu opératoire. Les IRM ont été relues en aveugle par 2 radiologues avec évaluation des critères morphologiques suivants : asymétrie, irrégularité, épaississement, rectitude, nodule, spot en hyper signal T1 et mesure du diamètre pour chaque LUS. Résultats : nous avons inclus 77 patientes, âgées en moyenne de 30,5 ± 7,0 ans avec une atteinte minime ou modérée d’endométriose en cœlioscopie chez 48,3% d’entre elles. L’asymétrie des LUS était le critère le plus sensible, à 0,69, pour le diagnostic de lésion d’endométriose alors que la présence de spot en hyper signal T1, la présence de nodule, la rectitude et l’irrégularité avaient une haute spécificité, respectivement à 0,99; 0,96 ; 0,95 et 0,81. La sensibilité et la spécificité pour le critère “épaississement” étaient seulement de 0,51 et 0,61. Concernant la mesure du diamètre des LUS, l’index de Youden maximal a été calculé à 0,293 avec une sensibilité de 0,46 et une spécificité de 0,83 pour un seuil de 3,85mm. La présence d’au moins un des critères morphologiques, a obtenu une bonne sensibilité à 0,80 pour la détection de l’endométriose des LUS. Conclusion : en l’absence d’autre lésion évidente d’endométriose pelvienne profonde, c’est la combinaison de plusieurs critères morphologiques qui va conduire au diagnostic de lésion des LUS. Dans notre étude, il ne paraît pas pertinent de décrire ou mesurer un épaississement régulier isolé des LUS.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03403759
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, October 26, 2021 - 12:09:08 PM
Last modification on : Tuesday, November 16, 2021 - 3:36:21 AM

File

THESE STOPPA.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03403759, version 1

Collections

Citation

Margaux Stoppa. Étude rétrospective de la sémiologie IRM de l'atteinte endométriosique des ligaments utéro-sacrés. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03403759⟩

Share

Metrics

Record views

4