Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Description de l'état sanitaire et facteurs prédictifs de multimorbidité des personnes vivant en situation de sans-abrisme ou d'habitat très précaire à Marseille : résultats de l'étude COVID-homeless

Résumé : Introduction : les sans-abris forment une population hétérogène à haut risque de morbi-mortalité. L’objectif principal de notre étude était de décrire les comorbidités dans cette population. L’objectif secondaire était la recherche de facteurs associés à la multimorbidité. Méthode : une étude observationnelle descriptive a été réalisée au sein de l’étude de cohorte multicentrique COVID-homeless, réalisée auprès des personnes en situation de sans-abrisme à Marseille. Les participants inclus de juin à août 2020 étaient majeurs et vivaient dans la rue (Ethos 1), en hébergement d’urgence (Ethos 2), en hébergement de stabilisation (Ethos 3) ou en squat et bidonville (Ethos 8). Les données sociodémographiques, les antécédents et la présence de comorbidités étaient recueillis. La multimorbidité était définie comme la présence d’au moins deux comorbidités. Résultats : un total de 1272 personnes a été incluses : 894 hommes (70,3%) et 378 femmes (29,7%), avec un âge moyen de 39,9 ans (min 18 - max 91 ans). Nous avons compté 177 personnes classées Ethos 1 (13,9%), 371 Ethos 2 en UHU (29,2%), 50 Ethos 2 en hôtel social (3,9%), 175 Ethos 3 (13,8%) et 499 Ethos 8 (39,2%). Parmi elles, 239 personnes étaient nées en France (18,8%) et 990 étaient immigrées (77,8%). Des comorbidités ont été relevées chez 780 personnes (61,3%), les plus fréquentes étant les addictions (32,9%), les troubles psychiatriques (13,4%), les comorbidités métaboliques et hormonales (13,1%) et cardio-vasculaires (12,7%). Un tiers (30,7%) étaient considérées comme multimorbides. Les facteurs associés à la multimorbidité en analyse multivariée étaient : l’âge, le tabac (OR 2,0 [1,5-2,8]), une durée de vie sans chez soi cumulée supérieure à 5 ans (OR 2,1 [1,1-4,1]) et le fait d’être classé Ethos 1, Ethos 2 en hôtel social (OR 0,4 [0,2-1,0]) et Ethos 3 (OR 0,8 [0,5-1,2]). Conclusion : les états comorbides sont fréquents chez les sans-abris de Marseille et nécessitent une prise en charge globale et adaptée. Leur état de santé pourrait être amélioré par une facilitation de l’accès aux droits, la mise en place de filières spécifiques de soins, la lutte contre les discriminations, la diminution de la précarité et le relogement.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03404001
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, October 26, 2021 - 2:07:08 PM
Last modification on : Tuesday, November 16, 2021 - 3:36:21 AM

File

THESE RENAUD WILLOCX.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03404001, version 1

Collections

Citation

Renaud Willocx. Description de l'état sanitaire et facteurs prédictifs de multimorbidité des personnes vivant en situation de sans-abrisme ou d'habitat très précaire à Marseille : résultats de l'étude COVID-homeless. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03404001⟩

Share

Metrics

Record views

6

Files downloads

1