Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

PTG bilatérales en une session opératoire versus PTG unilatérales : analyse comparative

Résumé : Introduction : le remplacement prothétique bilatéral de genou en une session opératoire est peu pratiqué en France, en raison notamment d’un risque de majoration des complications péri-opératoires et tardives.
L’objectif principal de cette étude était de comparer les taux de complications des prothèses totales de genou bilatérales en une session opératoire (PTG Bi) aux unilatérales prothèses totales de genou (PTG Uni). L’hypothèse est que les prothèses totales de genou bilatérales (PTG Bi) n’entrainent pas d’augmentation du taux de complications dans un groupe de patients sélectionnés, Le score de l'American Society of Anesthesiologists (ASA) 1 et 2.
Méthodes : étude rétrospective comparative entre 91 PTG Bi et 182 unilatérales prothèses totales de genou (PTG Uni) opérés entre 2009 et 2016 (1 PTG Bi) appariée à 2 témoins). Les patients étaient appariés selon l’âge, le sexe, le diagnostic et le score ASA. Le recul minimum était de 2 ans. La mortalité, les complications précoces et tardives, ont été renseignées. Les critères secondaires concernaient la survie prothétique, les résultats fonctionnels et la satisfaction du patient.
Résultats : la mortalité précoce était nulle quel que soit le groupe. Le taux de complications précoces était plus faible après prothèses totales de genou bilatérales (PTG Bi) ( 8,8 % ) qu’après Unilatérales prothèses totales de genou (PTG Uni) ( 22 % ) ( p < 0,001 ). La survie de l’implant à 5 ans était de 98.9% (IC95% = [95.6– 99.7]) dans le groupe prothèses totales de genou bilatérales (PTG Bi) et de 97% (IC95% = [92.8 – 98.8]) dans le groupe unilatérales prothèses totales de genou (PTG Uni). Le taux de transfusion homologue concernait 33% des patients du groupe prothèses totales de genou bilatérales (PTG Bi) et 2,2% du groupe unilatérales prothèses totales de genou (PTG Uni) (p <0.001). Aucune différence n’était observée pour le taux de satisfaction, les scores KOOS et NewIKS. La sensation de genou oublié était plus importante dans le groupe unilatérales prothèses totales de genou (PTG Uni) (54,4%) que dans le groupe prothèses totales de genou bilatérales (PTG Bi) (43,4%) (p = 0,036).
Discussion : il existait moins de complications précoces dans le groupe prothèses totales de genou bilatérales (PTG Bi). Aucune différence significative n’était retrouvée concernant les courbes de survie, les scores fonctionnels et la satisfaction entre les deux groupes. Le taux de transfusion était plus élevé dans le groupe prothèses totales de genou bilatérales (PTG Bi) alors que le taux de genoux oubliés était plus élevé dans le groupe unilatérales prothèses totales de genou (PTG Uni).
Conclusion : l’hypothèse de cette étude est vérifiée : pour les patients ASA 1 et 2, le remplacement prothétique de genou bilatéral en une session opératoire n’engendre ni augmentation du taux de complications ni diminution de la courbe de survie par rapport au remplacement prothétique unilatéral.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03406240
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 27, 2021 - 6:08:29 PM
Last modification on : Wednesday, November 3, 2021 - 4:01:03 AM

File

2020NICEM105.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03406240, version 1

Citation

Antoine Raffaelli. PTG bilatérales en une session opératoire versus PTG unilatérales : analyse comparative. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03406240⟩

Share

Metrics

Record views

13