Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact psycho-traumatique du séjour en réanimation chez les patients COVID pris en charge à l'Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille

Résumé : La pandémie de Covid-19 à laquelle le monde fait face depuis début 2020, est responsable de nombreuses complications tant sur la santé physique que mentale des populations. Par le passé le monde a été touché par différentes épidémies notamment à coronavirus telles que le SAR-COV et le Mers-COV. Plusieurs études à ce sujet avaient révélé de lourdes conséquences psychologiques. La crise épidémique du Covid-19 est cependant inédite et inaugurale. Les premières études concernant le retentissement psychique de la pandémie COVID-19 ont révélé des associations entre l’apparition de cette maladie et l’augmentation de l’anxiété, de la dépression, du stress post traumatique et des troubles du sommeil. Dans ce travail nous nous intéresserons plus particulièrement aux symptômes d’état de stress post traumatique dans le contexte de la pandémie COVID-19. L’état de stress post traumatique (ESPT) est initialement décrit chez les traumatisés de guerre. Il est maintenant reconnu que ces symptômes sont courants chez les survivants d'une maladie grave. En effet, les hospitalisations s’accompagnent fréquemment de séquelles psychologiques persistant bien après la sortie de l’hôpital, et peuvent constituer des évènements potentiellement traumatisants qui engendrent pour certains individus des symptômes d’état de stress post traumatique. Certaines catégories plus spécifiques de population, tels que les patients survivants à la réanimation, sur lesquels nous nous concentrerons spécifiquement dans cet écrit, ont été, et sont encore particulièrement exposées à l’impact psychologique délétère de cette épidémie. L’étude PSY-COVID+ présentée dans ce travail, est une étude est observationnelle sur une population prise en charge dans le cadre de protocole de soin téléphonique dans la continuité des soins en réanimation. Le recueil des données saisies lors des entretiens, en lien avec ce suivi clinique, a permis le recueil de données épidémiologiques, montrant des taux d’ESPT similaires à ceux de la littérature concernant les survivants à la réanimation toute pathologies confondues. Différentes hypothèses cliniques peuvent expliquer ces faibles résultats. Le facteur « soins » semblerait être important dans l’interprétation des résultats. Cette étude montre que la majorité des patients interrogés ont trouvé que les interventions téléphoniques leur ont étés clairement bénéfiques. Pour mettre en évidence l’impact significatif de ce facteur favorable, une étude spécifique avec groupe contrôle serait nécessaire.
Mots-clés : COVID ESPT Réanimation
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03408780
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 29, 2021 - 12:41:06 PM
Last modification on : Thursday, December 2, 2021 - 3:32:34 AM

File

Thèse DAUBISSE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03408780, version 1

Collections

Citation

Caroline Daubisse. Impact psycho-traumatique du séjour en réanimation chez les patients COVID pris en charge à l'Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03408780⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles