Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude ICK-AVC : Mesure de l'Intensité Cardiovasculaire en Kinésithérapie chez des patients en phase chronique post AVC : la sollicitation est-elle suffisante pour induire un ré-entrainement à l'effort ?

Résumé : Introduction : le ré entrainement à l’effort a montré son efficacité à la phase subaiguë comme à la phase chronique après un Accident Vasculaire Cérébral (AVC). Il fait partie intégrante des protocoles de rééducation en induisant une amélioration des paramètres de marche, de l’équilibre, ainsi que des paramètres cardiovasculaires. La Haute Autorité de Santé et d’autres sociétés savantes, recommandent actuellement au moins 20 minutes d’activité physique 3 fois par semaine en atteignant au moins 55% de la fréquence cardiaque maximale pour réaliser un réentrainement à l’effort suffisant, permettant une amélioration des différents paramètres. L’objectif de notre travail était d’évaluer l’intensité cardiovasculaire en séances de kinésithérapie, afin de déterminer leur efficacité à induire un réentrainement à l’effort chez les patients dans les suites d’un AVC à la phase chronique. Méthodes : dix-neuf patients au stade chronique (> 3 mois de l’AVC) participaient à cette étude, durant laquelle la fréquence cardiaque était monitorée par un cardiofréquencemètre. Soixante-cinq séances de kinésithérapie au total ont été enregistrées, afin de mesurer le temps passé en zone cardiaque cible, comprise entre 55% de la Fréquence Maximale Théorique (FMT) et la FMT. Les patients suivaient un programme de rééducation classique, les kinésithérapeutes étaient en aveugle. Résultats : Sur l’ensemble des 65 séances monitorées en kinésithérapie, le temps moyen passé en zone cardiaque cible (FMT > 55%) était de 9,2 minutes +/- 9,96. 12 séances sur les 65 monitorées dépassaient les 20 minutes recommandées par l’HAS. Conclusion : cette étude démontre une intensité cardiovasculaire insuffisante pour induire un réentrainement à l’effort selon les critères de l’HAS dans la majorité des séances que nous avons monitorées. La mise en place de séances dédiées parait nécessaire afin d’améliorer l’autonomie des patients et réduire les limitations d’activité.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03411661
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 2, 2021 - 2:24:56 PM
Last modification on : Saturday, December 4, 2021 - 3:38:58 AM

File

THESE version définitive.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03411661, version 1

Collections

Citation

Benjamin Thoreux. Étude ICK-AVC : Mesure de l'Intensité Cardiovasculaire en Kinésithérapie chez des patients en phase chronique post AVC : la sollicitation est-elle suffisante pour induire un ré-entrainement à l'effort ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03411661⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles