Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prévention des complications de la corticothérapie systémique en consultation de médecine interne au centre hospitalo-universitaire de Grenoble

Résumé : Introduction. La corticothérapie est un traitement de référence de nombreuses pathologies suivies en médecine interne. Ce traitement, notamment s’il est prolongé, s’accompagne d’une toxicité importante, notamment infectieuse, osseuse et cardiovasculaire. Des recommandations de sociétés savantes proposent des mesures adjuvantes préventives ayant fait la preuve de leurs efficacités. L’objectif de ce travail est de faire un état des lieux de la prévention des complications induites par la corticothérapie prolongée en consultation de médecine interne au centre hospitalo-universitaire de Grenoble-Alpes. Patients et méthodes. Il s'agit d'une étude observationnelle monocentrique rétrospective. La corticothérapie prolongée est une corticothérapie d'au moins 7.5 mg par jour d'équivalent prednisone pendant 3 mois. Les données sont collectées par l'étude des comptes-rendus de consultation. Le critère de jugement principal est la proportion de patient ayant bénéficié d’une prévention adéquate des risques osseux, cardiovasculaires et infectieux en consultation de médecine interne du 01/01/2018 au 01/01/2020. On considère un patient comme ayant bénéficié d’une prévention adaptée des effets indésirables liée à la corticothérapie si dans les 6 mois suivants la première consultation avec l’interniste le patient a été pesé, sa tension prise, une glycémie capillaire et/ou une hémoglobine glyquée, une ostéodensitométrie, une vaccination contre la grippe et le pneumocoque ont été réalisées ; et le cas échéant un diabète et une ostéoporose cortico-induite pris en charge. Résultats. La population est composée de 133 patients. L’âge moyen est de 60.6 années et il y a 57% de femmes. La prednisone est le glucocorticoïde utilisé dans 96% des cas ; dans 59,4% des cas la dose initiale est supérieure ou égale à 1mg/kg/j. La durée de la CS est supérieure à 1 an dans 66,2% des cas. Les 3 pathologies les plus représentées sont l’artérite à cellules géantes, l’uvéite chronique non infectieuse et la sarcoïdose avec respectivement 33,8, 12 et 11,3% de la population. Parmi les 133 patients, 18 (13,5%) remplissent le critère de jugement principal, 44 (33,1%) ont bénéficié d’une prévention adaptée de l’ostéoporose, 58 (43,6%) ont bénéficié d’une prévention adaptée du risque cardiovasculaire et 66 (49,6%) ont bénéficié d’une prévention adaptée du risque infectieux. Cinquante-deux (39,1%) patients ont bénéficié d’au moins une action préventive dans chacun des risques et 33 (24,8%) patients n’ont reçu d'aucune prise en charge préventive. Discussion. Ces résultats paraissent faibles dans l’absolu mais sont légèrement supérieurs aux rares études similaires disponibles dans la littérature. Ils sont altérés par un important biais de déclaration induit par le caractère rétrospectif de l’étude qui évalue en fait plus la notification de la prévention prescrite dans le cadre d’une corticothérapie systémique prolongée que la prévention effective reçu par le patient. Le courrier de l’interniste est toutefois primordial dans la prise en charge d’un patient avec une maladie inflammatoire chronique sous corticothérapie et est l’interface avec les autres médecins du patient. Des facteurs non liés au praticien peuvent aussi sous-estimer le résultat, comme la non-réalisation des examens prescrits par le patient. Nous n’avons pas pondéré le poids des différents risques selon leurs morbi-mortalité. Cette étude montre, comme les précédentes, la difficulté de la mise en place d’une prévention multimodale en consultation et incite à la mise en place de moyens ou d’outils permettant de l’améliorer.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03416413
Contributor : Jean-Hugues Morneau Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 9, 2021 - 3:56:46 PM
Last modification on : Thursday, November 11, 2021 - 3:34:35 AM

File

2021GRAL5177_fourcade_gregoire...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03416413, version 1

Citation

Grégoire Fourcade. Prévention des complications de la corticothérapie systémique en consultation de médecine interne au centre hospitalo-universitaire de Grenoble. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03416413⟩

Share

Metrics

Record views

38

Files downloads

7